Aller au contenu principal

Adrien Dolimont, le nouveau Ministre wallon, a été présenté au siège du MR

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a tiré le lapin de son chapeau, en nommant le 1er échevin d'Ham-sur-Heure-Nalinnes, Adrien Dolimont, pour succéder à Jean-Luc Crucke, au poste de ministre wallon du Budget, des Finances, des Aéroports et des Infrastructures sportives. Une véritable surprise pour le jeune marloyat de 33 ans, qui est propulsé à Namur.

Un défi et une surprise de taille

C’est officiel depuis ce matin et cette surprise a mis fin a tout suspense. En effet, le nalinnois Adrien Dolimont a été choisi par le Mouvement Réformateur pour succéder à Jean-Luc Crucke, au poste de ministre wallon du Budget, des Finances, des Aéroports et des Infrastructures sportives. Un nouveau défi de taille, qui a surpris le principal intéressé.

« C’est raient une réelle surprise, mais c’est un défi que j’ai envie de relever. Il faut être fier d’être wallon. Travailler dans le développement de la Wallonie est vraiment un honneur", affirme Adrien Dolimont.

"Jeunesse et expertise"

Et de son côté le président du MR, Georges Louais Bouchez, évoque un choix basé sur la jeunesse et l’expertise d’Adrien Dolimont.

« Il était important de choisir une nouvelle tête pour monter au gouverne ment wallon. Le choix s’est donc porté sur Adrien Dolimont, car il est jeune, hennuyer (comme son prédécesseur) et il possède toutes les qualités pour occuper ce poste », déclare Georges-Louis Bouchez.

Il y a des déçus...

Un choix politique, qui a très certainement fait des déçus parmi les noms cités pour prendre la succession de Jean-Luc Crucke. On pense notamment à Denis Ducarme.

« Denis Ducarme est un élément important pour notre parti, mais beaucoup de membres du MR auraient pu briguer ce poste. Il a donc fallu faire un choix et il s’est porté vers Adrien Dolimont », ajoute Georges-Louis Bouchez.

Fin des tensions politiques à Ham-sur-Heure/Nalinnes...

Par contre, du côté d’Ham-sur-Heure/Nalinnes, cette nomination met fin à toute bataille pour le futur poste de bourgmestre. Une fonction, promise à Adrien Dolimont en décembre prochain, après plusieurs pressions en tous genres, émanant du MR.

« Il est clair qu’Yves Binon restera désormais bourgmestre jusqu’au prochaines élections communales, c’est à dire au mois de mai 2023 » conclut Georges-Louis Bouchez.

Adrien Dolimont, qui n’a pu retenir ses larmes en fin de conférence de presse, lorsqu’il a eu une énorme pensée pour son grand-père Marcel Nicaise, ancien échevin et bourgmestre d’Ham-sur-heure/Nalinnes, qui doit aujourd’hui de la haut, être fier de son petit-fils.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept