Aller au contenu principal

CampusUCharleroi : Le laboratoire presque terminé et le chantier Zénobe Gramme se poursuit

Pour rappel, un important chantier est en cours à la Ville Haute pour mener à bien ce projet de campus, porté par 4 partenaires : la Province du Hainaut, l’ULB, l’UMONS, et l’Université Ouverte avec le soutien de la Ville de Charleroi.  À l’occasion de la rentrée académique qui s'est déroulée vendredi passé, faisons le point sur l’avenir de ce véritable campus, et sur les travaux qui arrivent à leurs fins dans certains bâtiments, et qui se poursuivent dans d’autres. 

Le CampusUCharleroi prend forme. Les travaux avancent, on est dans la première phase d’expansion de la capacité des bâtiments. On pourrait presque imaginer les étudiants parcourant les couloirs

« On vient de terminer une grande phase dans le bâtiment Solvay, qui accueille plutôt les laboratoires. On a 450 places de laboratoire : physique, chimique, thermodynamique, électricité, électronique, … Mais aussi des salles de cours. On vient de terminer une grosse partie : la moitié du bâtiment est entièrement restaurée », explique Julien Dugauquier, directeur de l’ASBL Centre universitaire Zénobe Gramme. « Pour le bâtiment Zénobe Gramme, on termine le gros œuvre fermé. On va pouvoir commencer deux énormes éléments. Premièrement, la restauration des verrières : meilleure isolation, doubles vitrages, … On les refait à l’identique puisque c’est un bâtiment classé. Et deuxièmement, les techniques spéciales : chauffage, ventilation, électricité, … »

D’un côté des laboratoires, de l’autre des auditoires. Mais surtout une grande salle polyvalente dédiée à la culture et l’enseignement qui prendra vie dans cette verrière qui a abrité des lits d’hôpitaux lors de la guerre, des musées et même l’exposition universelle de 1911. Le futur de ces anciens bâtiments se dessine sous nos yeux.   

« Tous les volumes sont créés, on commence à percevoir ce qu’est une salle de séminaires, les volumes des pièces, … On a retiré tous les faux plafonds, on revient sur un bâtiment très industriel, on recrée donc des volumes beaucoup plus grands qu’avant », poursuit le directeur de l’ASBL Centre universitaire Zénobe.

 

Charleroi, future cité universitaire 

La rénovation de ces bâtiments est le cœur du projet dont le but est de faire de Charleroi une cité universitaire, et de permettre aux jeunes d’ici et d’ailleurs de faire des études dans ce campus.  

« Nous avons, en commun avec l’UMONS, une volonté de faire de l’université un ascenseur social et d’attirer de nombreux jeunes talents pour qu’ils se découvrent. Mais aussi, qu’ils puissent se déployer », indique Anne Weyembergh, vice-rectrice de l’ULB.

 

« Tant à l’intérieur qu’à extérieur des bâtiments, nous allons offrir la possibilité de faire des études universitaires, et non-universitaires. Le tout avec une vie de campus, avec l’enseignement et la recherche, mais aussi avec tous les aspects socioculturels, et même folkloriques que cela demande », se réjouit Philippe Dubois, recteur de l’UMONS.

 

Prochaine étape en juin 2022, avec le début des travaux du bâtiment Maçonnerie dans lequel se trouvera le grand auditoire de 250 places. En juin 2023, les trois bâtiments pourront ouvrir leurs portes. Et d’ici quelques semaines déjà, les étudiants pourront investir les nouveaux laboratoires en cours de finition. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept