Aller au contenu principal

Charleroi : visite d'Elio Di Rupo à la SPA pour faire le point en période de pandémie

Le Ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS) était en visite à la SPA de Charleroi ce lundi pour faire le point sur le fonctionnement du refuge en cette période de crise sanitaire. Le député wallon Maxime Hardy (PS) et l'échevine en charge du bien-être animal Françoise Daspremont (PS) étaient également sur place. Le sujet de la maltraitance animale a également été abordé. La Wallonie travaille en effet sur une simplification de l'identification des auteurs de ces faits atroces et de leurs éventuelles récidives. 

La SPA est le plus ancien refuge en Wallonie et un des plus importants en terme de capacité.

Habituellement, le refuge carolo héberge 110 chiens en moyenne. Mais depuis les confinements liés à la crise de la covid-19, la SPA n'a qu'une cinquantaine de chiens dans ses cages. Un bonne nouvelle, mais il faut être prudent. Selon le Ministre-président de la Wallonie, il faudra être vigilant si on déconfine plus largement vers l'été, par exemple. Le risque est que les abandons repartent fortement à la hausse.

La violence faite aux animaux est également un phénomène qu'il faut enrayer. La Wallonie souhaite simplifier les procédures d'identification des auteurs de violences, qui sont parfois bloquées par la protection des données privées (RGPD) notamment. 

La SPA de Charleroi, qui diversifie encore ses activités depuis 2019, avec des visites dans les homes avec des chiens du chenil et la mise en place de familles d'accueil, est fière d'avoir été choisie par Elio Di Rupo pour cette visite et ce bilan. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept