Aller au contenu principal

Coronavirus : les signalements pour violences conjugales en hausse

Les violences conjugales augmentent dans plusieurs pays.

La Belgique ne fait pas exception à ce triste constat. Depuis le début du confinement imposé contre l’épidémie, une hausse de 25 à 30% d’appels supplémentaires a été enregistrée.
La Fédération Wallonie-Bruxelles s’apprête à ouvrir de nouvelles places pour accueillir les victimes de violences conjugales. Un groupe de travail interministériel se rassemble ce jeudi 2 avril, avec une participation exceptionnelle du fédéral, pour mieux réprimer ce genre de faits.

Des solutions ?

Pour ne pas laisser les victimes à leur sort, La députée Vanessa Matz (cdH) demande l’aide de la police pour contacter les femmes qui ont déposé plainte ces trois derniers mois.
Outre les campagnes de sensibilisation, Vanessa Matz avance deux autres idées :
- Faire des pharmaciens des référents pour une victime de violence conjugale
- Développer un numéro vert qui permet l’envoi d’un SMS d’urgence. Ce qui sera plus simple qu’un appel.

A Charleroi, la Maison Plurielle a mis en place des plages de permanences téléphoniques afin de bénéficier d’un échange confidentiel avec une psychologue.
Les rendez-vous se font au 0492/ 65 55 47, du lundi au vendredi de 13h30 à 16h.

Relire notre article : être confinée et victime de violences conjugales peut devenir un enfer.

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept