Aller au contenu principal

Découvrez le nouveau centre de testing de BSCA

Un centre de dépistage « Covid-19 » a ouvert ses portes dimanche matin à l’aéroport de Charleroi. Cette antenne sera accessible aux passagers qui reviennent d’une zone rouge.

« Ce dimanche, nous avons ouvert un centre de testing à l’aéroport de Charleroi. Cela signifie que les passagers ont la possibilité de venir se faire tester après avoir atterri dans notre aéroport", confie Laurent Blanchart, le directeur marketing et digital de BSCA. Le centre est installé à l’intérieur même de l’aéroport carolo. Les passagers revenant de zone rouge et qui y sont restés plus de 48 heures doivent obligatoirement passer un test PCR dès le premier jour du retour au pays. Mais également lors du septième jour de leur quarantaine.

"En pratique, les passagers reçoivent un SMS, pour leur donner l’occasion de se rendre dans un centre de testing. On a dû déployer le centre de testing en un temps assez court. Comment ça se passe? Le personnel prévient le passager; il est orienté grâce à un système de fléchage spécifique», explique Laurent Blanchart.

Le retour de vacances a fait accélérer les choses: « Nous avions déjà envisagé la possibilité d’installer un centre de testing depuis déjà plusieurs semaines. Entretemps, le Centre de Coordination et le CNS ont décidé de l’implanter au coeur de notre aéroport pour le retour des vacances d’hiver», ajoute le directeur marketing et digital de BSCA.

Certains voyageurs semblent satisfaits de l’ouverture de ce centre; d’autres considèrent que c’est quelque peu contraignant

«C’est une obligation mais c’est aussi nécessaire si on veut un peu contrôler les choses, sinon, ça part un peu n’importe comment comme on l’a déjà vu», raconte un voyageur.

Une autre passagère se confie: « Personnellement, ça ne me dérange pas. J’ajouterais même que ça serait bien que tout le monde le fasse. Même si j’ai été testée avant de partir voici deux semaines et que j’ai respecté toutes les mesures de sécurité en Italie. »

Rapide, facile et pratique

Une mère de famille nous explique, « Le dépistage proprement dit, c’est un peu dérangeant mais après ça va… »

« Ca a bien été, ça dure littéralement 20 secondes. C’est un peu inconfortable mais c’est de courte durée. Je suis content que c’est passé, le processus est très efficace. Ce n’est pas agréable mais c’est nécessaire. » ajoute un autre passager.

En ce qui concerne les résultats, les voyageurs les reçoivent très rapidement. Laurent Blanchart précise: « C’est un processus qui est coordonné par la Croix Rouge. Elle envoie les tests du jour vers un laboratoire; les passagers reçoivent les résultats dans les 48 à 72 heures. »

D’autres centres de dépistages ouvriront aussi en Wallonie, notamment à l’aéroport de Liège ainsi qu’à la gare de Liège Guillemins. On rappelle également que les contrôles aux frontières, dans les gares et les aéroports seront renforcés par la police afin de vérifier que les voyageurs réalisent le test PCR.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept