Aller au contenu principal

Élections sociales : la FGTB en tête à Charleroi, la CSC premier syndicat Wallon

Élections sociales : la FGTB en tête à Charleroi, la CSC premier syndicat Wallon

Le Ministre de l’Emploi Pierre-Yves Dermagne a présenté hier après-midi les résultats provisoires des élections sociales 2020. Ce vote concernait près de deux millions de travailleurs en Belgique. Ils étaient appelés à élire leurs représentants au comité pour la prévention et la protection au travail et au conseil d’entreprise.

« Vu la pandémie, on avait peur que les gens ne se déplacent pas pour voter, ou ne vote pas au niveau de vote par correspondance. On a quand même eu une bonne participation malgré la situation. » Explique Constentina Papamarinou de la FGTB Charleroi Sud-Hainaut.

Grace (ou à cause) de la crise, le vote par correspondance à été généralisé dans certains secteurs où il ne l’était pas auparavant. Néanmoins, la participation est quand même en baisse. On note près de 3 % de votants en moins. Mais on aurait pu penser qu’elle diminuerait davantage, sous l’effet du vote à distance et de l’absence d’une réelle campagne électorale dans les entreprises, en raison du télétravail. Pour le CPPT, le taux de participation passe de 66 % en 2016 à 62,9 % en 2020. Pour le CE, il passe de 63,9 % à 61 %.

Le syndicat libéral CGSLB continue à grappiller des voix aux deux grands que sont le syndicat chrétien CSC et le syndicat socialiste FGTB. Mais la CSC reste de loin le premier syndicat du pays. Par contre, du coté de Charleroi et le Sud-Hainaut, c’est le syndicat socialiste qui reste le premier. 

« On est relativement contents des résultats étant donné la situation que nous vivons tous en ce moment. » Conclut Constentina Papamarinou de la FGTB Charleroi Sud-Hainaut.

 

graphiques

 

Les entreprises ont également eu la possibilité de faire appel aux services du helpdesk pour leurs questions individuelles, qu’il s’agisse de questions à caractère informatique ou juridique. Les collaborateurs de l’équipe « Elections sociales » au sein du SPF Emploi étaient largement disponibles au téléphone et par mail pendant toute la procédure électorale, également bien au-delà des heures normales de travail pendant les moments particulièrement cruciaux.

Plus de 11.000 questions juridiques et administratives ont été posées par écrit. Un nombre équivalent de questions ont été traitées immédiatement par téléphone. 
 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept