Aller au contenu principal

Enterrement symbolique des guichets de la SNCB

Les cheminots ont symboliquement enterré devant la gare du Sud de Charleroi 44 guichets que la SNCB a décidé de fermer. Cette action, menée par la CGSP, avait pour but d'alerter les clients sur la nécessité de ces services. Un mouvement, qui a aussi été marqué par un arrêt de travail, de la part du personnel ferroviaire.

44 croix posées sur le sol, juste devant la gare de Charleroi-Sud, comme les 44 gares qui n’auront plus de guichets dès ce premier janvier, c’est le coup de gueule des guichetiers de la SNCB qui ont peur de voir leur fonction de service public disparaître. 

Dans notre région, ce sont les gares de Marchienne-Au-Pont, Luttre et Châtelet qui sont concernées. Dans les différentes gares concernées, les guichetiers doivent d’ailleurs faire de l'éducation aux technologies et avoir un rôle de steward. Leur but, expliquer le fonctionnement des machines. 

Des machines qui ne sont pas pratiques non plus pour les personnes plus âgées et ceux et celles qui ne savent pas lire. Des personnes que l’on rencontre souvent dans les gares. 
Un problème qui en cache un autre… Les gares, pourraient-elles être fermées également ? C’est la crainte des syndicats, mais surtout des navetteurs. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept