Aller au contenu principal

Exposition de Jonathan De Cesare : Mettre en lumière un Pays noir pas si noir

Entre deux dessins de presse pour Télésambre, entre autres, Jonathan De Cesare expose ses huiles et aquarelles à la Maison de la Presse de Charleroi. Ce soir a lieu le vernissage de cette exposition bien ancrée dans notre région puisqu'elle a pour objet Charleroi et ses paysages industriels. 

Les horizons de Charleroi se devinent peu à peu à chaque coup de pinceau. Ces tableaux sont des portes d’entrée vers des paysages carolos familiers. L’exposition se révèle être un véritable voyage au coeur du Pays noir.

« L’exposition, c’est beaucoup d’aquarelles sur Charleroi. Étant Carolo, je trouvais que je n’avais pas assez peint ma région. Je l’ai fait en esprit carnet de voyage. Ça fait des années que je peins dans un style renaissance, à l’ancienne car j’ai voulu apprendre comme ça. Mais à un moment, je tournais en rond et j’avais envie d’autres choses. Et comme je suis Carolo, j’ai voulu dessiner ma région qui est très riche. J’avais envie d’amener mon côté local », explique Jonathan De Cesare, artiste.

Ses œuvres, dessinées au cours des deux dernières années, ont pour but de mettre en lumière un Pays noir pas si noir que ça.

« J’ai surtout peint le côté industriel de Charleroi, mais pas son côté sombre. J’ai voulu y mettre de la poésie. On pourrait croire que tout est noir dans ce Pays noir. Mais non, ça peut être très beau, il suffit de le voir d’une autre façon. C’est ça que j’ai voulu montrer, c’est ça le message », ajoute l’artiste. 

 

Une manière différente de dessiner 

Cet artiste polyvalent, qui a aussi pour habitude de faire passer des messages à travers ses dessins d’actualité, transmet plutôt ici des émotions.

« Faire ces dessins et les dessins de presse, c’est totalement différent même si c’est tous les deux avec un crayon. Ici, j’essaye d’être dans un but plus émotif, ce n’est pas un message qui passe mais bien une émotion. Comment ? Grâce à une lumière, une façon de dessiner les lignes, les formes, … Ça ne se calcule pas tout le temps, c’est dans la façon de peindre.  Si on peint avec une certaine émotion, celle-ci se transmet dans le dessin. »

Toutes les œuvres peuvent être acquises. L’exposition sera visible du 15 novembre au 16 décembre à la Maison de la Presse de Charleroi.

 

Exposition à la Maison de la Presse de Charleroi


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept