Aller au contenu principal

Ham-sur-Heure-Nalinnes : Denis Ducarme laisse jusqu'à vendredi à Yves Binon pour accepter de partir en 2022

Ham-sur-Heure-Nalinnes : Denis Ducarme laisse jusqu'à vendredi à Yves Binon pour accepter de partir en 2022

A Ham-sur-Heure-Nalinnes, la saga politique continue… Le bourgmestre Yves Binon (MR) qui refuse de céder l’écharpe mayorale en cours de mandature (en 2022) au président du CPAS Adrien Dolimont (MR), comme le stipulait un accord signé par les différentes parties lors des élections de 2018, semble toujours camper sur sa position.

On sait que le 6 octobre dernier, au lendemain de cette sortie d’Yves Binon dans la presse, le président de la Fédération MR du Hainaut Denis Ducarme lui lançait un appel à la raison et souhaitait apaiser ces tensions au plus vite. Denis Ducarme avait alors laissé à Yves Binon un délai d’une quinzaine de jours pour revenir sur sa décision, ce qui n’est toujours pas fait.

Contacté par nos soins ce mardi, Denis Ducarme a précisé qu’Yves Binon avait jusqu’à ce vendredi 22 octobre pour changer d’avis, sans quoi il allait trancher. Et donc peut-être envoyer le dossier devant le conseil de conciliation du MR, comme il l’avait évoqué lors de l’éclatement de cette affaire.

En parallèle, deux échevines MR d’Ham-sur-Heure-Nalinnes, Laurence Roulin-Durieux et Marie-Astrid Attout-Berny sortent de leur réserve et lancent à leur tour un appel à Yves Binon à respecter son engagement. Il n’a donc plus que quelques jours pour revenir en arrière…


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept