Aller au contenu principal

L'Escavèche de Chimay reconnue comme Indication Géographique Protégée

Après plusieurs années d’attente, l’escavèche de Chimay a été reconnue comme Indication Géographique Protégée par l’Europe.  Les producteurs d’escavèches ont été soutenus par la Cellule Agribel. 

L’escavèche, une spécialité de la ville de Chimay est désormais reconnue en tant qu’Indication Géographique Protégée par l’Europe.

Une nouvelle que les producteurs locaux attendaient depuis plus de 10 ans, explique Françoise Meulemeester, productrice d’escavèche Val de l’Oise. 

« On a démarré cette demande d' IGP il y a déjà plusieurs années.  C’est après avoir rencontré de l’escavèche de marque de distributeur.  À ce moment-là, j’ai interrogé « Hainaut développement » qui nous a dirigés vers AgriLabel pour pouvoir créer un label d’escavèches de Chimay. »

Cette préparation froide à base de poisson cuit enrobé d’une sauce 

vinaigrée et gélifiée est désormais officiellement enregistrée au Journal Officiel de l’Union Européenne.

« Ca fait des années que les producteurs se battaient pour avoir une reconnaissance, qui est enfin arrivé.  Et pour la région, ça fait un apport en plus » explique Jean-Claude Poucet, Grand Jurat de la Jurade princière de Chimay.

Les producteurs étaient activement soutenus par la Cellule AgriLabel précise Françoise Meulemeester.

« Nous avons fourni nos recettes.  Ensuite, ils ont déterminé un cahier des charges avec tous les points communs de nos recettes.  Il y a eu une recherche historique, un travail sur la qualité et la conservation de l’escavèche.  Tout ça, a été déterminé dans ce cahier des charges pour pouvoir le présenter à la Commission Européenne. »   

Une fierté également pour la Jurade Princière de Chimay qui protège les produits phares de la ville raconte Jean-Claude Poucet. 

« À la Jurade Princière, nous défendons les produits de Chimay.  Il y a le trappiste, la fromage et l’escavèche bien entendu.  Il y aussi des petits producteurs locaux qui font des bernardins, il y a également le pâté de Chimay mais ça, on ne le connaît pas tellement.  Mais nous, ce qu’on défend surtout, ce sont les trois produits-phares de la ville donc la bière, le fromage et l’escavèche. » 

À Chimay, l’escavèche est la star dans les brasseries, on la retrouve dans la plupart des restaurants.

« Il y en a dans les cartes des restaurants à Chimay.  Puis même sur Charleroi, sur la frontière, sur la botte du Hainaut, on peut facilement trouver dans les magasins ou les restaurants de l’escaèche », explique Françoise Meulemeester, productrice d’escavèche Val de l’Oise. 

Les artisans et producteurs ne vont pourtant pas en rester là.  Tous ensemble, ils vont élaborer une stratégie de communication pour faire connaître encore mieux l’escavèche de Chimay!


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept