Aller au contenu principal

La Ruche ne bourdonne plus et appelle au secours

La Ruche Théâtre de Marcinelle est aux abois, puisque l'institution culturelle accusera d'ici fin décembre, plus de 40 000 euros de pertes. Une situation qui est intenable. Alors est-ce que La Ruche Théâtre risque-t-elle de mourir après 100 ans de vie aussi riche ? 

Les conséquences de la crise du Covid-19 touchent de nombreux secteurs, et celui des Arts de la Scène, après un premier confinement de mi-mars à juillet, est à nouveau à l’arrêt complet depuis le 24 octobre. Les théâtres peu subsidiés, comme Le Théâtre Royal de la Ruche, ne sont viables que par les recettes de leur billetterie. Ils se meurent peu à peu dans l’indifférence : pas d’aides des pouvoirs publics en vue, pas de date de reprise en perspective, aucun agenda possible pour le futur... 

À cause de cette seconde vague, les comptes sont a sec. La Ruche croule sous les factures et les échéances s’approchent de plus en plus. Pour faire un maximum d’économies, les deux seuls employés du Théâtre se sont mis au chômage économique. 

Un drame pour les artistes, mais aussi pour les personnes qui travaillent ou collaborent avec le théâtre habituellement. Le Théâtre qui a reçu le titre de « Royale » début 2020 devrait accueillir son cabaret annuel en janvier, si les répétitions ont bien lieu. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept