Aller au contenu principal

La zone de secours Val de Sambre a dépensé 139.00 euros en raison de l'épidémie de Covid-19.

La zone de secours Val de Sambre a dépensé 139.00 euros en raison de l'épidémie de Covid-19.

Le colonel Marc Gilbert de la zone de secours Val de Sambre a présenté le bilan de l’année 2020 ainsi que le budget pour 2021. En raison de l’épidémie de Covid-19. Plus de 139.000 euros ont d’ailleurs été dépensés pour la gestion de la crise. 

« Alors que les communes votent toutes leur budget, les zones de secours doivent aussi tirer un bilan de l’année écoulée et établir un plan pour 2021. Au niveau des interventions au sein de la zone Val de Sambre (Mettet, Fosses-la-Ville, Floreffe, Sambreville, Jemeppe-sur-Sambre et Sombreffe), nous avons eu 7.624 missions jusqu’au 30 novembre dernier.  La zone de secours effectue à peu près une mission toutes les heures. Cela représente 2.324 missions pompiers et 5.300 missions ambulance y compris celles spécifiques au Covid. » a confié le colonel Marc Gilbert lors du dernier conseil communal de Sombreffe

Les dépenses spécifiques à la gestion Covid s’élèvent à 37.000 euros en frais de matériel et plus de 102.000 euros en frais de personnel, rien que pour la première vague. Cela concerne un rappel des consignes d’hygiène ou encore l’autorisation du télétravail pour le personnel administratif. Une procédure pour le transport des patients atteints de Covid-19 a aussi été mise en place. Il y a également eu une autre procédure pour la décontamination des ambulances après le transport de patients Covid.  Au niveau matériel et personnel, des interventions ont eu lieu sans relâche sur la zone de secours et ailleurs. 

Un recrutement en hausse 

Si la charge de travail a été particulièrement forte en 2020, la zone de secours Val de Sambre a quand même pu compter sur la présence de 72 personnes supplémentaires.

« On dénombre 61 postes opérationnels en plus et 11 plus logistiques », a précisé Marc Gilbert.

« Pas moins de 40 ambulanciers volontaires font partie de ces 72 personnes engagées cette année. Ce sont des infirmiers en aide médicale urgente. Il faut savoir qu’au sein de la zone de secours, nous avons pris comme principe d’avoir dans chaque ambulance un infirmier urgentiste avec un ambulancier et donc nous avions besoin de ces 40 ambulanciers pour arriver à ce principe. En plus de tout cela, pas moins de 16 pompiers volontaires et cinq professionnels sont aussi venus nous renforcer. » 

D’ici octobre 2021, la zone Val de Sambre devrait encore bénéficier d’un recrutement de 11 pompiers professionnels qui viendront renforcer le cadre minimal. 

Deux nouveaux casernements 

Quant au budget 2021, une augmentation du personnel est prévue afin d'atteindre le niveau légal requis. Le personnel de la zone a déjà été élargi suite à l’arrêté royal concernant l’aide adéquate la plus rapide. Cela représente 80 % des dépenses qui sont quand même estimées à plus de 8 millions d’euros en 2021. 

"L’année prochaine sera d’ailleurs très coûteuse puisque de nombreux projets doivent être financés. « Il s’agira de la seule année où les dépenses seront aussi conséquentes », a affirmé Marc Gilbert. « Avec la somme de 2,387 millions, nous pourrons acquérir une nouvelle ambulance, un véhicule de réhabilitation (servant à décontaminer les pompiers après un incendie), une autopompe multifonctionnelle ou encore du matériel pour plongeurs. » 

Il est aussi prévu que cette somme serve à financer deux nouveaux casernements. « Les bâtiments de Mettet et de Fosses-la-Ville sont particulièrement énergivores. Nous avons donc prévu un montant de 600.000 euros pour chacune des deux casernes. » 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept