Aller au contenu principal

Le Bois du Cazier réinvente son offre à l’occasion de ces vacances de fin d’année.

Le Bois du Cazier réinvente son offre à l’occasion de ces vacances de fin d’année.

Mesures sanitaires obligent, les traditionnelles animations « famille » n’ont pu être mises sur pied en cette fin d’année. Le Bois du Cazier et la maison du Conte de Charleroi ont donc décidé de s’associer pour proposer des animations « entre imaginaire et réalité historique » réservées aux enfants jusqu’à 12 ans comme la réglementation le permet. Pendant deux heures, les 23, 24, 29 et 30 décembre, ils seront invités à découvrir un conte touchant sur l'histoire des mineurs, leurs vies, malgré tout leurs bonheurs avant de s’immerger dans la réalité historique grâce à une visite ludique du site minier. 

Pendant ce temps, les accompagnants peuvent bien entendu visiter le site, à leur rythme. Réservation en ligne à reservation@leboisducazier.be ou par téléphone au 071/88.08.56.
Et puisque cette année les réveillons vont se réduire à leur plus simple expression, le Bois du Cazier ouvrira exceptionnellement ses portes les 24 et 31 décembre jusque 15h ainsi que les 26 décembre et 2 janvier (de 10h à 18h).

Enfin, pour permettre des achats de fin d’année en toute sécurité et à distance, une boutique en ligne, reprenant une trentaine d’articles, est désormais accessible www.leboisducazier.be . On y retrouve quelques exclusivités comme la bière « la Cazi’elle », les authentiques lampes de mineur ou encore le beau livre sobrement intitulé « Le Bois du Cazier – Patrimoine mondial », ainsi que les posters de « L’affiche belge ».

Deux expositions prolongées

enFER. Pendant six ans, le photographe Jo Struyven a pris de la hauteur et grimpé sur presque tous les terrils ceinturant Charleroi et Liège. Ses portraits panoramiques industriels ont été réalisés de face, de manière presque mécanique, sans perspective. Tout « élément parasite » qui pouvait distraire l’œil et brouiller l'image a été supprimé. Ce qui reste est un plan architectural à l’effet esthétisant. Par cet artifice de mise en valeur, l’artiste veut rendre hommage à l’essence même de ces sites et provoquer la discussion sur la préservation de l’un des derniers hauts fourneaux wallons, le HF4 à Marcinelle.

Bois du Cazier et Résistance : le 27 avril 1942, 12 partisans armés détournent des centaines de kilos d'explosifs au Bois du Cazier. Ces explosifs ont permis à la Résistance de mener des opérations de sabotage contre l’occupant. Les auteurs de cette opération ont pour la plupart été arrêtés, torturés et exécutés, ou morts en déportation. Le Bois du Cazier propose de revivre cet événement historique une exposition de panneaux explicatifs ainsi que de vitrines avec documents et objets, et une brochure de 48 pages illustrées. Une exposition initiée dans le cadre du 75e anniversaire de la Victoire contre le nazisme.

Toutes les infos sur les animations, les horaires d’ouverture, la boutique en ligne et les expositions sont sur www.leboisducazier.be.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept