Aller au contenu principal

Le restaurant « Lettres Gourmandes » à Montignies-Saint-Christophe obtient sa première étoile

C’est l’une des consécrations pour les restaurants. Le guide Michelin a dévoilé il y a quelques jours les noms des restaurants qui obtiennent ou perdent une étoile. Et dans les grands gagnants, il y a « Lettres Gourmandes » à Montignies-Saint-Christophe sur l’entité d’Erquelinnes qui vient de recevoir sa première étoile, après 19 ans d’existence et un Bib Gourmand.

 

Une fameuse notoriété en plus

Dans la cuisine de Lettres Gourmandes, c’est l’effervescence, malgré la fermeture de l’Horeca. Il faut dire que depuis qu’on sait que le restaurant a obtenu une étoile, le nombre de commandes pour le service traiteur à emporter s’est envolé. Tout comme les félicitations. Les lettres, mails et coups de fils n’arrêtent pas depuis quelques jours. La preuve, rappellent les responsables du resto, qu’une étoile apporte une fameuse notoriété.

 

« Une vraie reconnaissance »

Et pourtant, cette étoile, en cette année particulière, le chef ne s’y attendait pas vraiment.

« C’est vraiment la reconnaissance d’une qualité de travail, d’une constance et d’une régularité. Mais aussi d’un respect du produit, des cuissons et des assaisonnements., se réjouit Christophe Lambert, le Chef de ‘’Lettres Gourmandes’’»

 

Les prix ne devraient pas augmenter

Par contre, il n’est pas dans l’intention d’augmenter les prix suite à cette étoile. Le restaurant avait déjà obtenu un. Bib gourmand au Guide Michelin, gage d’un bon rapport-qualité-prix. Et les clients sont déjà nombreux. Pas besoin à priori d’augmenter la rentabilité après cette étoile. Elle tombe pourtant dans une année bizarre. Entre les fermetures, les restos n’ont eu que mois de six mois pour faire leurs preuves cette année.

 

Une cuisine gourmande avec des sauces

La cuisine de Christophe Lambert a une base classique française. Modernisée, mais aussi goûteuse et gourmande.

« Je conçois mes assiettes en me basant sur la pièce principale: la viande ou le poisson, explique le Chef Christophe Lambert. On aménage ensuite une sauce qui a du goût. Parce qu’actuellement, dans certains établissements, on a un peu perdu la vertu de la sauce qui arrondit vraiment le plat. Et puis, on travaille des légumes, des accompagnements qui ont du goût et qui se marient au mieux avec le produit principal. »

 

Une cuisine de passion

Le Guide Michelin a entre autres épinglé son ris de veau. Mais le chef Lambert aime aussi beaucoup travailler les poissons et fruits de mer.

« Il n’y a pas vraiment de produits que je n’aime pas, poursuit Christophe Lambert. J’envoie des plats que j’ai envie de manger moi-même. C’est plus une cuisine d’amour qu’autre chose."

Une cuisine de passion pour éveiller des étoiles dans les papilles.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept