Aller au contenu principal

Montignies-sur-Sambre : la HELHa souhaite intégrer un nouveau département (vidéo)

La HELHa projette d'intégrer son Département Economique de La Louvière au campus de Montignies-sur-Sambre à horizon 2025.

Le site de la Helha de Montigny-sur-Sambre pourrait prendre de l’ampleur ces prochaines années. Le Conseil d'Administration de la HELHa a manifesté l’intention d'intégrer les sections économiques, actuellement proposées sur l'implantation louviéroise, à son campus de Montignies-sur-Sambre.

« En fait, l’Ares a ouvert la possibilité soit de créer de nouvelles habilitations, soit de demander des changements d’arrondissement pour certaines. Nous sommes dans ce cas précis de quitter le centre pour rejoindre Charleroi », explique Sandrine Duplicy, directrice de la communication de la HELHa.

Un mieux pour les étudiants

Ce projet permettra premièrement de développer davantage de spécificités pédagogiques pour les sections économiques actuellement sur la Louvière. 

 « Les futures étudiants de ces sections vont pouvoir bénéficier d’un cursus plus spécifique. Actuellement, à cause des difficultés que l’on rencontre, les enseignants ont dû trouver des trucs et astuces pour pouvoir essayer de nouer les deux bouts. Par exemple, les cours de langues sont actuellement les mêmes pour différentes sections. Alors que le vocabulaire n’est pas le même. On est dans un package un peu global, mais à Montigny ils pourront bénéficier de cours spécifiques.»

Aussi, l’intégration de ce département permettra de développer des synergies entre différents secteurs. Il faut savoir que le campus de Montignies-sur-Sambre est multi-sectoriel. C’est-à-dire qu’y sont regroupées différentes sections : Enseignement de la Santé, Agronomique, Social et Economique.

L'intégration du Département Economique de La Louvière permettra de développer de nouveaux projets.

« On a déjà des cursus économiques sur Montigny. Des projets pédagogiques vont donc pouvoir être construits entre les enseignants de mêmes domaines. Ça pourrait être très intéressant. J’imagine bien nos étudiants en marketing travailler avec nos étudiants en relations publiques etc.  À l’heure actuelle, la distance n’aide pas à ce type de synergie », indique Sandrine Duplicy.

Et puis, ce déménagement offrira aux membres du personnel et aux étudiants un environnement favorable à la formation, à l'accompagnement et au travail de tous, ce qui est structurellement impossible dans le bâtiment actuel à La Louvière, selon le communiqué de presse.

Un projet qui tombe à pic

Ce projet est possible d’un côté car l’Ares le permet, mais aussi parce que le campus de Montigny bénéficiera bientôt d’espaces supplémentaires. 

« Le choix de Montigny s’est fait pour de multiples raisons. Notamment car nous disposons d’un espace suffisant qui va encore être agrandi d’ici 2024 : le GHDC va bientôt quitter des locaux. C’est un alignement d’opportunités qui nous permet aujourd’hui de manifester cette intention. »

Et ce changement s’inscrit dans un projet de centralisation des inscriptions, de création d'un centre de documentation et la possibilité de développer une restauration. De multiples services qui vont pouvoir être offerts aux étudiants.

« L’idée de la Helha n’est pas de centraliser toutes ses implantations au même endroit. Mais bien de réfléchir pour qu’il y ait un véritable apport pédagogique. »

Début d’une longue procédure

Cette nouvelle intégration est prévue pour 2025.  D’ici là, plusieurs procédures vont être lancées avant que le projet ne puisse être éventuellement accepté.

« Au mois de mars prochain, la HELHa déposera au niveau de l’Ares son intention de changer d’arrondissement. En automne prochain, c’est un véritable dossier qui sera déposé. Et puis fin 2021, la ministre prendra la décision sur base de l’avis remis par l’Arès », conclut la directrice de la communication de la HELHa. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept