Aller au contenu principal

Vaccination : tout le monde veut s'inscrire sur l'application QVAX

Vaccination : tout le monde veut s'inscrire sur l'application QVax

Depuis ce mardi 6 avril prochain, les citoyens désireux de se faire vacciner peuvent s'inscrire sur la "liste de réservistes" QVAX afin de bénéficier de doses de vaccins non utilisées. La plateforme QVax doit aussi permettre d'accélérer la campagne de vaccination et d'atteindre au plus vite l'immunité de groupe.  Le succès a été immédiat. 

Qui aurait cru que la plateforme QVAX mise en place par l’AVIQ aurait un tel succès ? Depuis hier, les inscriptions vont bon train et la file d’attente pour accéder au site ne désemplit pas. 

Une demi-heure après l'ouverture, la file d'attente  était de près de 10.000 personnes et ça n'a fait qu'empirer au fil des heures.

« Depuis 10h ce matin, j'essaie de m’inscrire" ; « Visiteurs devant vous dans la file : 280997 (mis à jour à 16h43) » ;  « ça va aller plus que 94000 personnes devant moi mdr. » ; « Presque 5h que je suis en attente sur le site QVAX » ; « Plus de 200 000 personnes avant moi sur le site, c’est bon je préfère laisser les vaccins aux personnes à risque »

Le nouvel outil QVAX a été développé afin d'utiliser chaque dose de vaccin disponible alors que quotidiennement, dans chaque centre, certaines injections ne sont pas utilisées à la suite d'annulations de dernières minutes ou de personnes qui ne se sont pas présentées.

Accélérer la vaccination

Et c’est bien ce qui a motivé Geoffrey Deltenre, de Fleurus, limiter le gaspillage mais aussi accélérer la vaccination.

«Je me suis inscrit sur le site à 7h30 ce mardi matin. J'ai attendre 1h30 car plus de 19 000 personnes étaient dans la file avant moi. Si grâce à notre inscription on peut faire avancer la vaccination et éviter de gaspiller des doses, pourquoi pas ? J’ai envie de retourner à un semblant de vie normale. Que l’on atteigne au plus vite les 70% de la population pour favoriser l’auto-immunité."

Geoffrey est déterminé, il avais déjà tenté sa chance au centre de vaccination à Fleurus.

« Malheureusement, il n’était pas possible de s’inscrire sur une liste d’attente à Fleurus, mais s’il avait fallu venir jusque Charleroi, je l’aurais fait. Je serai allé au centre CEME. »

QVAX a donc été la bonne opportunité et Geoffrey est satisfait de s’être inscrit, même s’il a du se lever tôt pour y arriver. 

« Oui et maintenant, il faut juste patienter. »

Mais au moment venu, Geoffrey comme tous les inscrits devra faire preuve de réactivité puisque sans réaction de sa part dans la demi-heure, l'invitation sera envoyée à quelqu'un d’autre.

A chacun son tour 

"Le système ne fonctionne pas suivant la règle du premier arrivé, premier servi. L'ordre de distribution suit les règles mises en place par les autorités: à savoir, par ordre décroissant d'âge", explique Frank Robben, responsable informatique du gouvernement fédéral qui participe à la campagne de vaccination.

Les personnes à risques tentent donc  leur chance elles aussi sur l’application, c’est le cas de Maroua, elle vit à Courcelles et son mari n’a pas voulu attendre sa convocation. 

« Mon mari a tenté de s’inscrire hier soir déjà mais de minuit à deux heures du matin, il y avait trop de monde, le système s’est mis en pause.  Ce matin, 6h50 il y avait déjà 30 570 personnes inscrites. Mais nous n’avons pas dû attendre.  Après deux minutes, nous avons eu accès au site et nous avons pu très vite nous inscrire. J'espère que mon mari aura la chance d’être vacciné cette semaine à Charleroi. »

Plus de 80.000 personnes se sont déjà inscrites avec succès.

En Wallonie, le système est disponible pour les 9 plus grands centres, et 4 autres petits centres pour le moment. La liste est disponible sur jemevaccine.be

Il faudra patienter encore quelques jours avant de désengorger le système, nous avons tenté de nous connecter hier soir,  338 545 personnes étaient encore dans la file d'attente devant nous. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept