Aller au contenu principal

Voici les conditions pour vous rendre à l'étranger !

Ce mercredi 27 janvier est synonyme de fermeture des frontières, en tout cas pour les voyages non-essentiels. Jusqu’au 1er mars, tous les déplacements dans un pays étranger à titre récréatif sont proscrits sauf dans certains cas. 

Si vous avez pensé, ne fut-ce qu’un quart de seconde, à vous rendre au ski ou à prendre l’avion pour rendre sur une plage de Malaga par exemple, sachez qu’aujourd’hui, ce n’est plus possible puisqu’il est désormais interdit de voyager à des fins touristiques. 

Cette durée d’interdiction court jusqu’au 1er mars mais il existe des exceptions dont les motifs sont les suivants: 

  1. Raisons familiales impérieuses: la visite à un conjoint ou partenaire qui ne vit pas sous le même toit est autorisé mais il faudra néanmoins fournir des preuves de la relation stable et durable. Inutile donc de passer la frontière pour votre rendez-vous Tinder. Les déplacement liés à la co-parentalité, les mariages civils et religieux ainsi que les funérailles d’un proche sont autorisés.
  2. Il y a aussi les raisons humanitaires comme des déplacements médicaux ou l’assistance à une personne vulnérable.
  3. Les études font partie des bonnes raisons, tout comme les stagiaires dans le cadre d’un échange lié au cursus scolaire et les chercheurs avec un contrat d’hébergement peuvent également se rendre à l’étranger. 
  4. Il n’est pas nécessaire de dire que les frontaliers pourront passer la frontière seulement si c’est lié à leur vie quotidienne. 
  5. Et enfin, les raisons professionnelles, les soins aux animaux, les déplacements dans le cadre d’obligations juridiques, les réparations urgentes d’une véhicule et les déménagements sont aussi considérés comme essentiels. 

Mais attention, la déclaration sur l’honneur ne modifie pas les règles concernant les voyages de plus de 48h, à savoir: remplir le formulaire de localisation du passager, effectuer les tests et respecter la quarantaine. 

Que risquez-vous si vous effectuez un voyage non-essentiel ?

Vous vous exposez tout simplement à une amende d’au moins 250 euros. 

Même si c'est le propre des voyages que d'en ramener tout autre chose que ce qu'on y est allé chercher, il ne vaudrait mieux pas pour vous et pour votre entourage que ce soit l’un des variants de la Covid-19. Un peu de patience donc…


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept