Aller au contenu principal

Voici où se baigner en toute sécurité cet été en wallonie, et ce dès le 15 mai!

Alors que les températures estivales s’annoncent, le Service public de Wallonie vous dévoile la liste des 25 sites officiels de baignade en plein air qui seront ouverts au public cet été 2022. 

 

Sur décision du Gouvernement wallon, la saison balnéaire 2022 aura une durée de 4 mois et demi et s’étendra du 15 mai au 30 septembre 2022. Par rapport à 2020, la saison balnéaire 2022 est 50 % plus longue !

 

La majorité des sites en rivière seront ouverts dès ce 15 mai 2022. 

 

Sur certains plans d’eau où la surveillance par des maîtres-nageurs (sauveteurs brevetés) est requise pour des raisons de sécurité par le Bourgmestre ou le gestionnaire du site, la durée de la saison sera plus courte et commencera en général à la mi-juin ou à la fin juin 2022 (voir tableau). Il convient donc de bien se renseigner à ce sujet. 

 

Pour rappel, ces sites officiels font l’objet de contrôles de qualité réguliers par le Service public de Wallonie et l’ISSeP, et ce, tout au long de la saison balnéaire.

 

La qualité de l’eau de baignade a déjà été contrôlée début mai et continuera à être analysée chaque semaine ou tous les 15 jours, selon les sites.

 

Sauf en cas de prolifération d’algues bleues ou « cyanobactéries » lors de fortes chaleurs sur certains plans d’eau surveillés chaque semaine, les sites où le classement 2021 de la qualité de l’eau, est excellent ou bon (basé sur les résultats des 4 dernières saisons), sont irréprochables pour la santé des baigneurs, même pour celle des très jeunes enfants ! 
 

Céline Tellier, Ministre de l’Environnement et de la Nature : « Nous avons autorisé l’ouverture des zones de baignade 15 jours plus tôt que l’année dernière, je m’en réjouis. Les jours qui viennent s’annoncent secs et chauds, les Wallon.nes pourront ainsi, ce printemps et cet été, se rafraîchir dans des espaces naturels de qualité et proches de chez eux. C’est particulièrement précieux pour celles et ceux qui ne pourront voyager pendant les vacances. Offrir un accès à la nature pour toutes et tous dans le respect de l’environnement et de la santé fait partie des priorités du Gouvernement. »

 

 

Vous trouverez la liste des sites de baignade ainsi que tous les détails sur la qualité bactériologique des sites en Wallonie, avec des mises à jour chaque semaine sur :http ://baignade.wallonie.be
 

Dans son communiqué de presse, le Service public de Wallonie souligne l’amélioration constante de la qualité des zones de baignade observée entre 2010 et 2020 en Wallonie. 

Cependant, l’été 2021, exceptionnellement pluvieux, trop frais et peu lumineux a conduit à une détérioration de la qualité des eaux de baignade en rivière. Les précipitations enregistrées lors de fortes averses orageuses déjà en mai et en juin 2021, puis les inondations catastrophiques des 14 et 15 juillet 2021 ont causé une saison catastrophique pour la qualité de l’eau de baignade en rivière.

Les inondations sur la Lesse ont aussi fortement endommagé la station d’épuration de Houyet, qui n’est toujours pas remise en service dix mois plus tard. Cette absence d’épuration des eaux usées a un impact sur la qualité bactériologique de la Lesse en aval et c’est pourquoi la zone de baignade située à Pont-à-Lesse (Anseremme/Dinant) sera fermée à l’entame de cette saison balnéaire 2022 dans l’attente d’une réparation par l’INASEP.

PRUDENCE RECOMMANDEE !

Le Service public de Wallonie recommande plus que jamais aux citoyens de se baigner uniquement dans les sites officiels. En dehors de ces zones de baignade, les baigneurs s’exposent sur le plan sanitaire (notamment à des gastro-entérites) car il n’y a pas de suivi permanent de la qualité microbiologique.

De plus, il y a également des sites dangereux pour la sécurité physique des baigneurs, comme les anciennes carrières.  

En saison, les dernières informations sur la qualité de l’eau et sur la fermeture temporaire des sites de baignade sont mises à jour chaque semaine sur le site web http://baignade.wallonie.be .

Enfin, pour éviter tout risque d’hydrocution (perte de connaissance suite à un choc thermique avec l’eau froide, et souvent suivie de noyade), rappelons qu’il est recommandé d’éviter l’alcool, de se mouiller la nuque avant de se baigner et de ne jamais plonger brusquement dans l’eau, surtout après une longue exposition au soleil.


 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept