Aller au contenu principal

Accueillante d'enfants bien plus qu'un métier

Focus sur les accueillantes d’enfant, un métier qui bénéficie d’un nouveau statut depuis juin 2018. Certaines sont désormais salariées et ont donc une sécurité d’emploi. Exemple à Strée dans l'entité de Beaumont avec l’ASBL les Petits pas de la Botte qui fête ses 10 ans. 

Véronique accueillante depuis 2008

Cela fait 11 ans que Véronique est accueillante d’enfants. Après avoir passé 22 ans en milieu hospitalier, elle décide de se lancer dans le domaine avec une amie. Mais très vite, c’est le parcours du combattant. L’ASBL les Petits Pas de la Botte l’aide alors à avoir une certaine stabilité en devenant accueillante conventionnée. Elle est payée en fonction du nombre d'enfants par jour. Une situation parfois un peu compliquée. 

Un décret qui change la donne

Depuis le 1er juin 2018, son statut change grâce à un nouveau décret. Véronique devient salarié ce qui lui offre une sécurité d’emploi et une valorisation de son travail. Elle fait partie des 45 accueillantes des Petits pas de la Botte, 14 d’entre elles sont salariées. L’ASBL compte aussi deux co-accueils. En octobre 2009, au moment de sa création, l’association a dû faire face à de nombreuses demandes. Aujourd'hui, l'ASBL a réussit à combler une bonne partie de ses demandes. 

Accueillante, un emploi où il faut apprendre à concilier sa vie privée et son travail à domicile. En moyenne, elles travaillent 10h par jour et s’occupent de 5 enfants quotidiennement. Plus qu’un métier, être accueillante d’enfant c’est une véritable passion. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept