Aller au contenu principal

9 millions d’euros supplémentaires pour l’achat de denrées alimentaires au profit des groupes vulnérables

Sur proposition du Ministre de l’Intégration sociale Denis Ducarme, le Conseil des Ministres a récemment approuvé l’achat de denrées alimentaires pour un montant de 9 millions d’euros dans le cadre du Fonds européen d’aide au plus démunis (FEAD). Cette mesure permettra d’acheter des aliments de première nécessité (tels que du lait, des maquereaux et du riz) qui seront ensuite distribués via les CPAS et les associations de terrain aux personnes en situation précaire. Une mesure qui vient s’ajouter aux budgets débloqués dans le cadre de la crise COVID19.

Le Ministre de l’Intégration sociale, Denis DUCARME : "La situation des personnes précarisées doit continuer à nous mobiliser, d’autant plus que nous faisons face à une crise d’une ampleur sans précédent depuis la Seconde guerre mondiale. Je tiens d’ailleurs à souligner le travail exemplaire des CPAS et des acteurs de terrain qui jouent un rôle primordial en cette période de crise, notamment dans la distribution de l’aide alimentaire."

Le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) permet chaque année de fournir des aliments de première nécessité à près de 300.000 personnes éprouvant d’importantes difficultés financières. Dans le cadre de ce programme, la Belgique dispose de 74,6 millions d’euros pour la période 2014-2020 et s’était engagée à fournir un cofinancement d’au moins 15% (soit 11 millions d’euros). 

Depuis 2014, le gouvernement fédéral a fait de l’aide alimentaire une de ses priorités. Outre le financement européen, le budget fédéral, hors crise COVID19, alloué depuis 2014 à l’aide alimentaire s’élève déjà à 20,5 millions d’euros. Un montant beaucoup plus élevé que les engagements belges inscrits dans la programmation 2014-2020 du FEAD, le cofinancement belge s’élevant pour cette période à 22% (au-dessus des 15% visés par l’Europe à l’horizon 2020). 

A ce montant fédéral s’ajoutent bien entendu les 74,6 millions d’euros issus du financement européen. Au total, ce sont donc 95,1 millions d’euros qui ont été mobilisés depuis 2014 pour l’achat de denrées alimentaires, dans le cadre du programme FEAD.

Concrètement, l’Etat belge s’assure, via une procédure de marché public, de l’achat des denrées alimentaires qui sont ensuite livrées dans 13 centres de distribution du pays. Ces derniers se chargent ensuite de répartir les denrées entre les différentes organisations de terrain et les CPAS afin de les distribuer aux bénéficiaires. 

La liste des produits a été fixée en concertation avec le secteur et avec des experts en alimentation saine et durable de manière à faire la part belle aux produits éthiques et de bonne qualité. L’accent est notamment mis sur des produits permettant d’assurer une rémunération juste des producteurs, notamment pour le lait. Les produits doivent être exempts d’OGM et les poissons pêchés dans le respect des principes du développement durable.  

Les premières livraisons des produits achetés auront lieu en fin d’année 2020 et s’entendront jusqu’en octobre 2021 pour garantir un approvisionnement régulier des organisations de terrain.

Pour rappel, dans le cadre de la crise COVID-19, le gouvernement belge avait déjà débloqué 7 millions d’euros supplémentaires à destination des CPAS et organisations de terrain pour l’aide alimentaire.
 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept