Aller au contenu principal

Air Belgium opère des vols de rapatriement

La compagnie aérienne basée habituellement à l'aéroport de Charleroi continue de fonctionner en cette période de crise sanitaire. Air Belgium ne peut pas poursuivre ses activités mais opère tout de même des vols de rapatriement depuis Bruxelles étant donné que BSCA à Gosselies est fermé. 

Des vols dans le monde entier

"On a d'abord rapatrier nos passagers des Antilles lors de la première semaine de confinement. On a rajouté des vols supplémentaires pour être sûr d'avoir rapatrié tout le monde. On s'est alors proposé pour rapatrier d'autres personnes qui seraient bloquées dans d'autres pays que nous ne couvrons habituellement pas avec nos vols réguliers" explique Anne-Catherine Paul, directrice de la communication de la compagnie.

Air Belgium a notamment opéré des vols de rapatriement vers Bruxelles depuis les Seychelles, l'Algérie, le Pérou, la Gambie ou encore le Sénégal. Des vols qui sont opérés suite à la demande de plusieurs gouvernements dont la Belgique et la France.

La sécurité avant tout

L'équipage à bord et les passagers sont bien évidemment équipés de gants et de masques pour éviter la propagation du virus.

"On prend les précautions d'usage qui sont imposés par les autorités gérant l'aviation civile. Les avions sont désinfectés entièrement après chaque vol. C'est dans le détail donc on désinfecte les accoudoirs, les écrans,... L'air ambiant est aussi pulvérisé avec un produit spécifique. L'équipage est aussi outillé pour faire face à la situation actuelle" détaille Anne-Catherine Paul.

Avant d'ajouter : "Pour certaines destinations, nos avions sont pleins. Au niveau des mesures de confinement, la prise de la température est faite par les autorités avant de monter à bord pour s'assurer qu'il n'y a personne de contaminé. Par ailleurs, si on découvre qu'il y a un passager contaminé pendant le vol, nous avons des espaces réservés et complètement isolés." 

Nouveau coup dur pour la compagnie aérienne

La crise sanitaire est un nouveau coup dur pour cette jeune compagnie. Pour rappel, Air Belgium a opéré son vol inaugural en juin 2018 vers Hong Kong. En septembre 2018, on apprenait que la compagnie avait suspendu ses vols et n'avait finalement pas repris sa liaison régulière vers Hong Kong en mars 2019. 

Elle connait un deuxième souffle en décembre 2019 en lançant des vols depuis Charleroi vers les Antilles françaises (Guadeloupe et Martinique). Mais un plan de relance est déjà à l'étude.

"Le plan de relance va dépendre de ce que les autorités belges décident et aussi des autorités vers lesquelles nous volons. Il n'y a aucun intérêt à envoyer des avions de touristes sur des îles où les hôtels sont fermés comme c'est le cas actuellement aux Antilles. On a des réunions quotidiennes pour voir quel plan on va choisir pour reprendre les activités. Je pense que c'est un coup dur pour toutes les compagnies" affirme la directrice de la communication.

Les passagers, eux, restent tout de même assez fidèles à Air Belgium puisque certains ont déjà réservé pour l'hiver 2020-2021. "On enregistre toujours de très bonnes ventes sur Air Belgium pour la saison d'hiver à partir d'octobre. Les gens continuent de nous faire confiance pour voler avec nous et pour découvrir les Antilles. Je pense que le belge aura besoin de voyager et de se changer les idées après tout cela" conclut Anne-Catherine Paul.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept