Aller au contenu principal

Ambiance dans un bureau de vote

Il est 7h30 ce matin et dans le bureau 21 de l'Académie Maurice Guillaume de Châtelineau, tout se prépare pour accueillir les premiers citoyens. Mais avant, il doit être constitué. 
C’est Nicolas qui est le président du bureau. Accompagné de sa secrétaire, il va devoir faire vérifier que tout se déroule dans les règles de l’art. 

Et dans un bureau de vote tout est bien réglementé. L’affichage des listes électorales, des règlements, la vérification des urnes, mais aussi la présence de différentes codes électoraux. Tout ça doit se faire en amont par les différents membres. Place ensuite à la prestation de serment. Chaque membre jure de garder le secret du vote.

Quelques minutes avant l’ouverture du bureau, ce sont les bulletins de vote qu’il faut aller chercher. Pour Nicolas, trois caisses avec près de 850 bulletins sont entreposées dans sa voiture depuis hier. Elles ne peuvent être ouvertes qu’une fois le bureau composé. 

Quelques signatures, et un dernier coup de cachet… À 8h le bureau numéro 21 a ouvert comme la majorité des bureaux en Belgique. La file s’allonge et les va-et-vient dans l’isoloir se multiplient. 

Ce sera le cas jusqu’à 14h, l’heure à laquelle le travail du président du bureau ne sera pas entrèrent terminé, puisqu'il devra sceller les urnes et s'assurer qu'elle seront bien envoyés au dépouillement.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept