Aller au contenu principal

Anderlues: la démission de Philippe Tison va-t-elle apaiser les tensions ?

Ce matin, nous vous annoncions sur notre site internet que Philippe Tison, l’actuel futur ex-Bourgmestre d’Anderlues comptait se rendre au conseil communal de ce soir pour présenter sa démission. Une nouvelle qui en annonce d’autres en l’occurence. 

Après moult péripéties et autres rebonds, Philippe Tison démissionne de son poste de bourgmestre d’une commune d’Anderlues à l’arrêt. Après 14 ans à la tête de la Ville, il se retire. Une décision qui s’est décidée en concertation avec un certain Paul Furlan. « J’ai souhaité qu’un geste fort soit posé et Philippe Tison  l’a fait. Il veut ramener de la sérénité au sein de la commune d’Anderlues, prendre ses responsabilités et assumer son mandat de député. Il veut aussi donner une chance à la négociation de se faire pour qu’on prenne ses responsabilités pour le bien-être des Anderlusiens », confie Paul Furlan, le député Wallon.

Par voie de communiqué Philippe Tison confirmait sa démission: « Être bourgmestre d’Anderlues m’aura apporté de nombreuses satisfactions et je quitte cette fonction avec le sentiment du devoir accompli et sans amertume. Etant résilient, je ne retiendrai en partant que les bons moments et toutes les réussites accomplies avec mes compagnons de route pour améliorer le quotidien des anderlusiens. »

Qui pour le remplacer alors ? Car si l’on suit le Code de la démocratie locale, c’est Virginie Gonzalez, qui n’est autre que sa compagne, qui reprendrait logiquement les rennes d’une commune. « Si c’est pour remplacer Philippe Tison par Virginie Gonzalez, je ne vois pas ce qui pourrait apaiser les esprits au sein du conseil communal », explique Guiguelmo Pastorelli, le porte-parole du Goroupe PS Zanola. 

Avec une majorité socialiste déchirée, on se demande comment les tensions vont s’apaiser si Virginie Gonzalez porte l’écharpe mayorale.  

Cela fait deux ans que personne ne comprend plus rien. On est vraiment dans un cour de récré et ce soir, il y a un conseil communal. Que vont-ils sortir de leur chapeau ? Le carnaval, c’est terminé, les élus devront prendre leurs responsabilités. Tison s’en va, un nouveau chapitre peut s’écrire. C’est en tout cas ce que que les Bourlettis attendent. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept