Aller au contenu principal

Beaumont: l’heure est au nettoyage et au bilan

A Beaumont, ce sont quatre des huit villages de l’entité qui ont été particulièrement touchés par les inondations hier soir. Il y a eu des dégâts dans des habitations et des routes ont été inondées. Certaines étaient d’ailleurs toujours bloquées ce matin. Aujourd’hui, l’heure était au nettoyage. Et le bourgmestre était sur le terrain.

 

A Leval, des routes étaient encore bloquées aujourd’hui

Ce matin, pour le bourgmestre de Beaumont, c’est la tournée des villages. Pour constater les dégâts et voir ce qu’il est possible de faire. Ici, à Leval-Chaudeville, le pont sur la Hantes et la route restent barrés. On croirait un lac. Même si, depuis ce matin, la situation s’améliore.

« Tout doucement, la Hantes reprend son cours naturel, explique Bruno Lambert, le bourgmestre de Beaumont. L’eau commence à descendre. Donc on peut penser que, dans l’après-midi, la situation reviendra à la normale. Hier l’eau est sortie bien au-delà du pont. Et donc, toutes les voies de communications ici étaient impraticables. Interdire les routes qui présentent un danger, c’est la première priorité lors des inondations, pour que les véhicules ne restent pas pris dans l’eau. »

 

A Barbençon, l’heure était au nettoyage

Là où hier les eaux sont montées le plus haut à Beaumont, c’est sans doute dans le bas de Barbençon. Aujourd’hui, on essayait de réparer les dégâts. Comme dans plusieurs villages de l’entité.

« Quatre communes ont été touchées: Leval-Chaudeville, Renlies, Solre-Saint Géry et Barbençon, poursuit le bourgmestre de Beaumont. Et c’est à Barbençon que les dégâts sont les plus conséquents. »

Dans les maisons du bas du village, on s’activait toujours ce midi. L’eau était montée à un mètre.

« On a été pris au dépourvu, nous a déclaré l’un des riverains sinistrés. On a à peine eu le temps de sortir nos affaires et tout était immergé en très peu de temps. Heureusement, on a eu pas mal d’aide au niveau de l’entourage. Maintenant, on analyse ce qui a été endommagé. Au niveau du terrain à l’arrière, c’est encore immergé, malheureusement. Il faudra encore plusieurs heures, voire plusieurs jours pour que le niveau soit stabilisé. »

 

Pas de dégâts humains, heureusement

« Personne n’a du être évacué dans des lieux qu’on aurait du réquisitionner, conclut le bourgmestre de Beaumont. Nos concitoyens ont aidé et ont pu répondre aux besoins. Dieu merci, on n’a pas de victimes sur l’entité de Beaumont. D’autres provinces ont été autrement plus touchées. Chez nous, ce ne sont que des dégâts matériels et on ne peut que s’en féliciter. »


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept