Aller au contenu principal

Gerpinnes: ça va gronder au conseil communal

Le conseil communal de Gerpinnes de ce jeudi s'annonce chaud (dans tous les sens du terme). Parmi les propositions, celui de co-construction d'une maison multiservice sans subsides. Une proposition qui ne plait pas au groupe de l'opposition "Horizons". Autre proposition, qui cette fois a été proposée par la minorité lors du dernier conseil communal, celle des chèques pour aider le commerce local. Même si celui-ci sera raboté au niveau de sa valeur. 

C’est un projet qui a de l’eau dans le gaz. Co-construit avec la participation de citoyens, il visait à créer une maison multiservices à Gerpinnes-Centre. Objectif : s'en servir de vitrine pour les produits locaux et accueillir le syndicat d'initiative pour développer le tourisme local et le tourisme d'un jour sur l'entité. Le projet était dans les cartons depuis 2017, mais il a été remis au goût du jour et soumis à l'approbation du gouvernement (pour obtenir des subsides) suite à la mise en vente d'une maison place de la Halle qui conviendrait parfaitement au développement du projet.

Julien Matagne (CDH), ex-échevin gerpinnois élu au parlement wallon, interpellait, il y a de cela quelques semaines, la Ministre de l'Environnement et la Ruralité au sujet du financement de certains projets "PCDR" (programme communal de développement rural) : dans le cas de Gerpinnes et de son projet de maison multiservices, ce n'est pas repris dans les 26 projets retenus par la Région wallonne, et donc le subside de 150.000€ passe à la trappe. En tout cas, il ne sera pas dans le portefeuille de la commune avant octobre 2020. 

Au conseil communal de ce jeudi, la majorité va demander à acheter le bâtiment avant juillet sans attendre le financement. Inadmissible pour l’opposition « Horizons » .

« J'ai pris contact avec la Ministre, si on arrive à postposer l’achat du bâtiment de quelques mois, on peut nous garantir le subside. Ça vaut bien la peine d’attendre, d’aller chercher ce subside. Ça a toujours été notre philosophie de faire des projets subsidiés. Je trouve ça regrettable que Julien Matagne, dans cette campagne médiatique n’ait pas précisé qu’on pouvait reporter l’achat pour profiter du subside. » Déplore Nicolas Glowgoski, conseiller communal Horizons.

Pour l’instant, sur la table c’est un achat sur fonds propre qui est prévu. L’opposition demande un report de l’achat, surtout qu’en cette période de crise, toute économie est bonne à prendre. 

Des chèques de 10€ pour les Gerpinnois

Pour rappel le 28 mai dernier, nous en parlions déjà de ce plan de relance pour le commerce local. À l’époque il ne s’agissait que d’une proposition de l’opposition, mais cette fois c’est (presque) fait ! La proposition est à l’ordre du jour du conseil communal de demain soir. 

« Nous avons mis sur la table un projet d’épargne solidaire pur pouvoir investir de la liquidité auprès des commerçants. Finalement ce projet a été accepté par la majorité moyennant un passage en commission pour pouvoir discuter des modalités. »

L’épargne solidaire n’aura donc pas lieu, mais chaque habitant recevra un chèque de 10€ à dépenser dans les commerces locaux. La commune va aussi développer une aide aux commerces qui ont souffert de la crise. 

« Pour nous le plus important c’était de soutenir les commerçants et les citoyens. En donnant ce chèque, on garantit un pouvoir d’achat et ça nous permet d’injecter directement de l’argent dans l’économie locale. Nous sommes 12.700 habitants, si je ne me trompe pas, on peut tabler sur 127.000€ qui vont entrer directement dans l’économie locale.»


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept