Aller au contenu principal

Cas suspects de coronavirus dans les écoles : le présentiel menacé ?

Après le cas d’une école bruxelloise qui a dû fermer plusieurs classes pour cause de présence d’un variant de la COVID, un cas avéré et un autre cas suspect ont été détectés, ce vendredi, dans deux classes différentes de l’école de l’Hublinbu à Marcinelle. Ces deux classes sont mises en quarantaine pour dix jours et des tests de dépistage ont été mis sur pied dès ce samedi. Pour l’instant, on ne sait pas s’il s’agit du cas du variant britannique. Mais du coup, une question se pose, comment cela se passe en Fédération Wallonie-Bruxelles si un cluster se déclare ? 

Après Bruxelles, Marcinelle et Chimay ! Même si pour l’instant, on ne sait pas s’il s’agit de cas de variante du virus, la prudence règne. Il faut avant tout contrôler la propagation dans les établissements scolaires, et ça, c’est la mission de l’Office National de l’Enfance et de son centre de crise. 

Un protocole a été adapté et est chaque jour revu avec l’ONE et les différents ministres compétents. Avec la nouvelle stratégie de testing, cela permettra d’isoler les cas suspects. En tout cas pour l’instant, pas question d’évoquer une fermeture complète des écoles. 

Pas de quoi s’inquiéter, donc, mais la situation reste sous contrôle. C’est en tout cas le message que tente de nous faire passer l’ONE et la Fédération Wallonie Bruxelles. 
 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept