Aller au contenu principal

Charleroi: état des lieux des chantiers sur les autoroutes 

Charleroi: état des lieux des chantiers sur les autoroutes 

Dans son communiqué de presse, la SOFICO fait le point sur les différents chantiers sur les autoroutes. Voici ce qui concerne notre région: 

R3/N90 : aménagements routiers des abords du futur Grand Hôpital de Charleroi

Depuis le 1er octobre dernier, une nouvelle phase a débuté dans le chantier des aménagements routiers des abords du futur Grand Hôpital de Charleroi, ce qui modifie les conditions habituelles de circulation dans l’échangeur N90-R3.

Suite aux travaux visant à réaliser le giratoire de 60 mètres situé sur la N90 (côté Charleroi) :
• Les usagers qui circulent sur le R3 depuis Heppignies et qui empruntent la sortie n°12 « Charleroi » vers la N90 ne peuvent plus se diriger vers Farciennes. à Une déviation est mise en place via la sortie n°11 « Châtelet » du R3.
• Les usagers qui circulent sur la N90 depuis Farciennes ne peuvent plus gagner le R3 vers Beaumont. à Une déviation est mise en place via l’échangeur Soleilmont de la N90.
Ces mesures seront en vigueur jusqu’au 21 décembre prochain. Le rond-point sera alors accessible à vitesse réduite (car absence de marquage et de couche de roulement). C’est ensuite le rond-point voisin, côté Namur, qui sera traité dès la mi-février 2019.
Ce chantier vise à améliorer la mobilité en vue du nouvel hôpital du Grand Hôpital de Charleroi qui regroupera les activités des sites hospitaliers de Notre Dame, Saint-Joseph, Reine Fabiola, Sainte-Thérèse et de l’IMTR. Il comprend des travaux d’aménagement de mobilité et de sécurité à hauteur du double rond-point sur la N90 surplombant le R3 et la création de deux voiries pour l’accès au nouvel hôpital.

Concrètement, les travaux consistent à créer :
• sur la N90, un giratoire de 60m de diamètre côté Charleroi permettant la connexion avec la nouvelle voirie d’accès à l’hôpital et de nouveaux bypass ;
• sur la N90, un giratoire de 50m de diamètre côté Namur et de nouveaux by-pass en remblai ;
• une berme centrale en béton à l’axe du pont au-dessus du R3 ;
• un by-pass en déblai (Charleroi-Beaumont) ;
• une voirie d’accès à l’hôpital avec la construction de deux ouvrages d’art en béton armé (accès sud) ;
• une liaison cyclable entre le RAVeL et l’hôpital en bordure de nouvelle voirie.
La plupart des travaux effectués de 2017 au 1er octobre 2018 ont été réalisés sans impact sur le trafic puisqu’ils ont principalement porté sur la construction des voiries d’accès nord et sud, sur le terrain des Viviers. L’ensemble des aménagements routiers devrait être terminé fin 2019. Budget : 3 407 000 € HTVA

N90 – Réhabilitation du revêtement entre Moignelée et la sortie Châtelineau (non incluse)

Un chantier visant à réhabiliter le revêtement de la N90 et à placer de nouveaux dispositifs de sécurité entre le rond-point de Moignelée et la sortie Châtelineau, soit sur 6 kilomètres, dans les deux sens de circulation, a débuté le 27 août dernier. La réhabilitation du revêtement en direction de Namur est achevée.
L’ensemble des bretelles d’accès et de sorties sont à présent accessibles. Vers Charleroi, la circulation est toujours réduite :
• entre le rond-point de Moignelée et Farciennes , à une voie dans chaque sens avec une vitesse réduite à 50 km/h;
• entre Farciennes et la sortie Châtelineau (non incluse), à une seule voie limitée à 50 km/h uniquement en direction de Charleroi.
Les voies devraient être relâchées pour le 18 décembre prochain en vue de la trêve hivernale.
Sur la portion comprise entre Farciennes et Châtelineau en direction de Charleroi, trois semaines seront encore nécessaires pour terminer les travaux au printemps 2019. Budget : 3 250 000 € HTVA

Réhabilitation du R9 de Charleroi

Ce chantier, qui a débuté en septembre 2014, vise à réhabiliter la partie sud (aérienne) du R9 sur un tronçon de 1,8 kilomètre entre la rue de l’Acier et la Porte de La Neuville. 15 ponts, 9 viaducs, ainsi que 9 accès et sorties ont été mis à nu et réparés en profondeur.
Les travaux de génie civil sont clôturés sur l’anneau. Depuis la fin du mois d’avril, depuis la sortie « Porte de la Villette/Ville Basse », jusqu’à l’accès de l’A503 « Porte de France », seules deux bandes restent accessibles avec une vitesse limitée à 50 km/h suite aux travaux de mise en peinture de la structure qui nécessitent l’utilisation d’un portique mobile. La mise en peinture se poursuivra cet hiver puisque la structure bâchée sera chauffée et maintenue à une température suffisante. Par ailleurs, des échafaudage fixes vont être placés début 2019 à proximité de la Porte de la Neuville pour réaliser la mise en peinture sur cette partie du R9. Les travaux devraient être terminés, au mieux, pour la fin de l’année 2019. Budget : 25 700 000 € HTVA


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet | ProduWeb Logo Produweb