Aller au contenu principal

Charleroi se mobilise contre le SIDA avec un flash mob et des actions

Charleroi se mobilise contre le SIDA. Ce 1er décembre, c'est la journée mondiale de lutte contre le Sida. Ce week-end, des actions de sensibilisation ont été organisées par le Centre EnerJ, Charleroi ville Santé, Sida-Ist Charleroi-Mons et plusieurs associations. Une sensibilisation essentielle puisqu'on estime entre 1700 et 2000, les personnes séropositives qui ignorent leurs statuts en Belgique. 

882 personnes diagnostiquées séropositives en 2018

Distributions de rubans rouges et de préservatifs, stands de prévention et bus médical sont installés sur la Place Verte en ce samedi après-midi. Objectif : sensibiliser les carolos à la lutte contre le SIDA. Une sensibilisation plus que nécessaire. 

"En 2018, on a encore eu 882 personnes qui ont découvert qu'elles étaient atteintes du Sida. On estime qu'il y a, en Belgique, entre 1700 et 2000 personnes séropositives qui ignorent qu'elles le sont donc le combat continue et doit continuer" explique Rudy Gooris, directeur Sida-Ist Charleroi-Mons.

Si à l’heure actuelle on ne guérit pas encore du sida, la maladie se soigne bien. Une personne séropositive prise en charge à temps et qui prend son traitement n’aura presque plus de virus circulant dans l’organisme. Elle ne risque donc plus de le transmettre à son partenaire et pour les femmes à leurs enfants. Malgré tout, les discriminations sont encore très présentes.

"Je suis malheureusement encore trop souvent confrontés à des gens qui sont licenciés, à qui on refuse des soins,... Cela pose de gros problèmes sociaux alors que les personnes ne sont coupables de rien. Cette mauvaise image continue à être beaucoup véhiculée" confie Rudy Gooris. Des dépistages rapides sont également proposés avec un test qui ne prend que quelques minutes.

Un flash mob avec des écoles de danse

Sur les coups de 16h, 11 écoles de danse se rassemblent pour un grand flash mob. Les chansons choisies sont celles du groupe Queen, un choix plus que symbolique!

"On sait tous que le chanteur de Queen est mort à cause du Sida. C'est bien de le rappeler aux jeunes même si aujourd'hui on en parle beaucoup moins. C'est une maladie dont il faut parler pour continuer à prévenir les jeunes" déclare Mona Maglio, professeur de danse.

Pari réussi pour le flash mob vu le nombre de spectateurs présents! Les jeunes danseurs et danseuses ont aussi été sensibilisés. La lutte contre le SIDA se poursuit. Ce qui est certain, c’est qu’à Charleroi le message a été entendu!


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept