Aller au contenu principal

Châtelet : Ecolo se mobilise pour planter des haies

Châtelet : Ecolo se mobilise pour planter des haies

Ecolo organise actuellement une action baptisée « Haies d’Honneur », dans le cadre de la préservation de la biodiversité. Cette opération vise à sensibiliser les citoyens à l’importance des haies pour la biodiversité et à les encourager à contribuer à leur plantation.

« Au travers d’une biodiversité préservée et développée, c’est l’ensemble de notre environnement qui s’améliore, au bénéfice de la santé de chacune », précisent les organisateurs. C’est dans ce cadre qu’Ecolo Châtelet propose le projet « Haies de Sébastopol », une initiative visant à recréer des couloirs de biodiversité et favoriser la culture locale et de saison. Concrètement, 100 mètres de haies seront plantées cet automne 2020 sur la réserve Naturelle Sébastopol, véritable poumon vert de 49 hectares à quelques kilomètres de Charleroi.

Relancé en 2019 dans le cadre des projets participatifs de la Ville, le jardin collectif sera doté d’une haie d'arbustes fruitiers, le long du parking à l'entrée de la réserve. 2 haies seront également plantées entre la partie agricole et boisée de la réserve afin de pouvoir reconstituer les couloirs de biodiversité. Cette action se tient dans le respect strict des règles de sécurité sanitaire en vigueur.

Des primes octroyées par la Wallonie

L’action de terrain « Haies d’honneur » fait écho au projet de la Ministre wallonne de l’environnement Céline Tellier, qui prévoit la plantation de 4000 km de haies et/ou un million d’arbres en Wallonie. Plusieurs primes sont notamment accordées aux habitants par le gouvernement Wallon pour la plantation d’un verger ou d’une haie mono-rang.

Le rôle important des haies pour notre environnement

Au fil du temps, les haies ont disparu de nos campagnes. L’objectif est d’inverser la tendance, et ainsi de régénérer la biodiversité en Wallonie, contribuer à relever le défi climatique, et de leur faire jouer leur rôle de remparts naturels, notamment contre les inondations et les coulées de boues. Elles contribuent également à faire baisser la température grâce à l’ombre produite et elles peuvent fournir plusieurs baies sauvages. Par ailleurs, elles constituent des environnements favorables aux insectes, comme les abeilles en voie de disparition, et aux oiseaux, constituant ainsi une sorte de réseau « d’autoroutes » de la biodiversité. Enfin, elles protègent les cultures du vent et peuvent servir de fourrage ou de nourriture pour le bétail.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept