Aller au contenu principal

Covid-19: La chauve-souris, le bouc émissaire ( vidéo )

Les chauves- souris ont toujours eu mauvaise presse ! Déjà au 19 ème siècle, on leur avait accolé le mythe de sinistres vampires comme Nosferatu ou Dracula

Et voilà qu’aujourd’hui on leur met sur le dos la responsabilité du Covid 19. Tous les scientifiques  sont d’accord sur le fait que le Covid-19 est une zoonose, une maladie humaine d’origine animale. Cependant la source animale du SARS-COV-2, le virus de la pandémie actuelle n’a pas encore été confirmée.

La chauve-souris, un bouc émissaire ?

En fait comme souvent il faut démêler le vrai du faux nous dit le Dr Frédéric Forget, responsable de Plecotus, le pôle chauves-souris de Natagora.

" Les chauves- souris peuvent être porteuses de certains virus dont le Coronavirus. Mais nous aussi, les hommes nous en sommes porteurs, il faut savoir qu1/3 de nos rhumes sont des Coronavirus. Par contre Il est vrai qu’on a retrouvé chez une espèce de chauves- souris du Yunnan ( au sud ouest de la Chine) , un virus ancêtre commun au Covid-19 qui n’est pas  capable d’infecter l’homme directement. Cette transmission à l’homme, hautement improbable, ne serait pas survenue si les activités humaines n’avaient pas bouleversé les écosystèmes. Si des hommes n’avaient pas attrapé des chauves-souris sauvages et ne les avaient pas mises dans des cages à côté de pangolins et que du pangolin ce serait ensuite passé chez l’homme. Mais Bref il n’y a pas de Covid 19 dans la nature chez les chauves- souris et certainement pas chez les chauve-souris de nos régions."

Un allié précieux

Dans le monde il y a 1400 espèces de chauve -souris différentes . Et ne l’oublions pas cet animal nocturne a plutôt tendance à éviter l’homme et  rend au contraire de grands services en termes d’écologie. C’est en effet un grand prédateur d’insectes nuisibles et notamment de moustiques. Il raffole de ces bestioles qui sont vecteurs de terribles maladies comme la malaria, la dengue, ou la fièvre zyka.

Le docteur Forget insiste d’ailleurs sur le rôle essentiel que les chauves-souris  jouent à ce niveau -là

« Elles protègent beaucoup plus de vies qu’elles n’en mettent en danger. Et ce sont en plus de précieux auxiliaires de notre agriculture. Elles mangent énormément d’insectes qui ravagent les cultures et protègent donc les récoltes agricoles.Elles jouent également un rôle majeur dans la pollinisation de certaines espèces végétales et  la dispersion de nombreuses graines de fruits. Rien qu’aux Etats-Unis une étude a montré que leur disparition représenterait un manque à gagner de 22.9 milliards de dollars.

Les chauve-souris sont donc particulièrement utiles et pourtant elles sont aussi victimes de notre agriculture intensive et du recours effréné aux pesticides.. Cécile Van Vyve, responsable de l’étude des chauves-souris chez Natagora  le confirme :

« Aujourd’hui en sursis, les chauves-souris sont menacées par les perturbations que l’on fait subir à leur environnement :  pollution, disparition des habitats naturels, condamnation des accès à leurs gîtes, pression de prédation par les chats domestiques, collisions routières et éoliennes, etc. C’est pourquoi les chauves-souris mais également leurs habitats sont protégés par la loi de la conservation de la nature. Leur élimination et l’altération ou la destruction de leurs gîtes sont illégales. »

Apprenez à regarder les chauve-souris autrement, elles sont un peu des super -héros à leur façon. Ce n’est pas Batman qui dira le contraire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept