Aller au contenu principal

UPDATE : Chimay - Une piscine accessible au plus grand nombre

UPDATE : Chimay - Une piscine accessible au plus grand nombre

A chimay, c’est l’heure du grand plongeon dans la nouvelle piscine pour les clubs de la Région de Chimay.  Après le scolaire et le grand public, la piscine est ouverte depuis lundi aux clubs sportifs.  L’aquafitness y a déjà pris ses quartiers ainsi que les jeunes de triathlon des Sharks.  Les 3 X 20 l’ont aussi investie pour des séances d’aquagym et se sera bientôt le tour du club de plongée sous-marine. 

Après 8 ans de fermeture et plus de deux ans de travaux, la piscine de Chimay est officiellement ouverte depuis le premier octobre de l’année dernière. Gérée par l’Intercommunale Sports et Loisirs qui comprend les communes de Chimay et Froidchapelle, il est temps à présent pour ces gestionnaires d’investiguer afin d’attirer de nouvelles communes adhérentes de la Botte.

Des approches qui se concrétisent

Il y en a cinq avec Chimay :

Froidchapelle donc, déjà partie prenante au sein de l'intercommunale mais qui pourrait s'impliquer encore un peu plus, notamment en revoyant sa participation à la hausse. En effet, actuellement c'est Chimay qui supporte quasi seule la charge de l'intercommunale. 

Sivry-Rance, dont le bourgmestre se dit très intéressé, d'autant qu'il compte bien dans une espèce de donnant-donnant faire participer l'intercommunale à son propre projet de pôle sportif sur Sivry. 

A Beaumont, Bruno Lambert est d'accord sur le principe, reste à savoir ce que cela va coûter à la commune. L'intérêt étant que les petits beaumontois puisse des installations de la piscine et peut-être plus tard de la futur piste d'athlétisme toute proche.  Actuellement, les élèves des écoles de Beaumont se rendent en France pour pouvoir apprendre à nager. Le Bourgmestre de Beaumont craint juste que la piscine soit victime de son succès et que la difficulté ne réside pas tant dans la participation financière que dans l'aménagement des plages horaires.

Enfin, Momignies, hésite encore car s'il faut s'investir il faut aussi et surtout investir. 

L'adhésion de ces cinqs communes sera en effet une manière d’alléger un budget qui doit désormais amortir les 4 millions d’euros, dont 75% de subsides et 1 million sur fonds propres, qu’ont couté ces installations. L'intercommunale pourrait aussi scinder ses activités en deux pôles : la piscine, la futur piste d'athlétisme et le terrain de foot d'un côté et le hall omnisport de l'autre. Chaque commune pourrait ainsi s'inscrire, par exemple, dans le premier pôle et non dans le second, comme Beaumont notamment qui dispose déjà de son propre hall sportif. 

Nous avions suivi les élèves de l'Athénée Royale de Chimay lors de la mise en service de la piscine :

 
 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept