Aller au contenu principal

Chimay : une bourse d’encouragement pour les entrepreneurs

La fondation Chimay-Wartoise lance le B.E.E.R, la Bourse d’Encouragement à l’Entrepreneuriat en Ruralité. Objectif : booster les projets d’entrepreneurs sur le territoire de l’Entre Sambre-et-Meuse.

C’est une grande opération que lance la Fondation Chimay-Wartoise avec la B.E.E.R, une bourse de 12.500€ maximum pour les projets individuels et 25.000€ maximum pour les projets collectifs et coopératifs. Objectif : booster les projets entrepreneuriaux dans la Botte du Hainaut. L’appel à projets concerne 13 communes : Chimay, Couvin, Momignies, Froidchapelle, Sivry-Rance, Viroinval, Beaumont, Cerfontaine, Philippeville, Doische, Florennes, Walcourt et Mettet.

Qui peut participer?

La B.E.E.R s’adresse à tous les entrepreneurs qu’ils soient débutant ou qu’ils soient des entrepreneurs confirmés puisque cela concerne la création d’une nouvelle activité ou le développement d’activité déjà existante. L’appel à projets est ouvert en permanence et trois jurys seront organisés par an.

Avec cet appel à projets, la fondation espère bien garder et attirer les talents. Pour faire partie des projets soutenus, il faut présenter un projet avec un caractère innovant au sens large et/ou s’inscrire dans la transition écologique.

La bourse sert avant tout à financer la phase amont d’un projet d’entreprise (étude, validation, montage du projet, recherche des premiers clients…) de manière à pouvoir démarrer dans les meilleures conditions et être convaincant vis-à-vis d’éventuels partenaires financiers et autres.

A noter que les projets présentant un caractère structurant pour le territoire sont susceptibles de bénéficier d’un soutien complémentaire. 

"Nous avons prévu un budget qui permettra de soutenir sur l'année 2021" confie Philippe Chèvremont, responsable de la stratégie de la Fondation Chimay-Wartoise. Avant d'ajouter : "On constate pour des raisons diverses que les gens veulent revenir vers la campagne. Les technologies de l'information permettent de pouvoir travailler normalement en étant loin des villes. On constate aussi pas mal de personnes qui veulent changer de vie avec des projets orientés vers la nature, des projets liés à l'alimentation, à l'exploitation des ressources naturelles dans un sens touristique. On peut les soutenir mais on mettra toujours le mot durable derrière".

Pour plus d’informations, consultez le site : https://www.chimaywartoise.be/notre-approche/nos- programmes/beer-2/


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept