Aller au contenu principal

"Consommer local pour sauver les commerces" demande le Syndicat Neutre pour Indépendants

"Consommer local pour sauver les commerces" demande le Syndicat Neutre pour Indépendants

Le Syndicat Neutre pour Indépendants, le SNI, demande des mesures de soutien aux indépendants et demande aux Belges d’aider les commerçants en consommant local et en privilégiant le service à emporter. 

Si le SNI comprend la nécessite d’une approche stricte pour contrôler le coronavirus, il annonce que la confinement va porter un coup fatal à la moitié des commerçants qui n’ont que peu ou pas de réserves.

"Il faut également faire en sorte que le take away soit étendu en masse aux commerces non essentiels qui ne vendent pas de nourriture, et que les secteurs qui le peuvent puissent travailler autant qu’ils le peuvent sur rendez-vous. Tout cela leur donnera un petit coup de pouce en ces temps difficiles" déclare Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

Le syndicat estime que l’évaluation des mesures touchant les commerces devrait être réalisée à la mi-novembre quand "les écoles, qui sont, elles, des foyers de contamination, pourront rouvrir".

Un renforcement des mesures de soutien est également demandé et d'investir dans des coachs d’entreprise afin d’aider les entreprises à s’en sortir.

"Compte tenu du fait que plus d'un tiers des entreprises avaient constitué des réserves insuffisantes avant le coronavirus pour pouvoir survivre à un choc sans mesures supplémentaires, le SNI craint un massacre financier sans précédent" explique Christine Mattheeuws.

Certains commerçants à Charleroi s'étaient préparés à un reconfinement, voyez notre reportage du vendredi 30 octobre

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept