Aller au contenu principal

Courcelles et Fontaine-l’Evêque interdisent aux mineurs les capsules de protoxyde d’azote !

Une ordonnance de police relative à l'interdiction de vente de capsules de protoxyde d'azote et de cracker de poche vient d’être prise pour les communes de Courcelles et de Fontaine-l’Evêque. Une interdiction qui vise la vente à des mineurs de moins de 18 ans.

C’est une tendance qui a été observée l’an dernier : l’usage de siphons alimentaire est détourné pour ses effets hilarants et euphorisants. Provoquant ainsi de plus en plus de déchets de capsules métalliques sur la voie publique, dans les rues, parcs ou parkings.

La zone de police des Trieux a donc été amenée à prendre des nouvelles mesures pour contrer cette utilisation détournée des cartouches.

L’ordonnance interdit donc :

  • La vente de cartouches métalliques contenant du protoxyde d’azote, cracker de poche, quelle qu’en soit la quantité dans tous les magasins des deux entités aux mineurs de moins de 18 ans
  • La consommation et l'utilisation de protoxyde d'azote à toute heure du jour et de la nuit sur la voie publique.
  • Le non-respect de cet arrêté sera passible d’une amende administrative pouvant aller jusqu’à 350 euros, ainsi que la saisie et la destruction immédiate des capsules

Un danger pour la santé des consommateurs

L’inhalation de protoxyde d’azote à des fins festives peut avoir des conséquences graves à court et long termes sur la santé. Sa consommation peut notamment exposer les usagers à des risques d’asphyxie et de brûlure, de vomissements, de troubles neurologiques, de pertes de connaissance et de troubles du rythme cardiaque.

Ordonnance disponible: ici 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept