Aller au contenu principal

Covid-19 : le personnel des urgences de l'hôpital Marie Curie a débrayé ce matin

Covid-19 : le personnel des urgences de l'hôpital Marie Curie à Charleroi a débrayé ce matin

Le personnel des urgences et de l’unité de soins intensifs de l’hôpital civil Marie Curie (CHU de Charleroi) a débrayé ce matin pour faire part de sa fatigue et de son ras-le-bol dans le cadre de la gestion des soins de santé en cette période de seconde vague de la crise sanitaire. 

Le groupe d’une trentaine de personnes a également été rejoint par quelques représentants d’autres services pour cette action symbolique organisée ce 11 novembre, à 11 heures et durant 11 minutes.

Le personnel soignant de plus en plus éprouvé

Ces mouvements de grogne se multiplient dans différents hôpitaux du pays, comme hier à l’hôpital Erasme à Anderlecht, où le personnel soignant a également débrayé en raison du manque criant de personnel.

Durant le premier pic d’hospitalisations en mars et avril dernier, le personnel avait déjà été très éprouvé. La fatigue s’est accumulée et la seconde vague de l’épidémie est encore plus lourde à porter. Le personnel infirmier est également très affecté par la situation. Ce matin, sur le site de l’hôpital Marie Curie, certains soignants tenaient à bout de bras ces pancartes : 

« soignants à bout »

« notre quotidien : 10 heures sans boire ni manger » 

« 11/11/1918 : fin de la guerre, 11/11/2020 : début de la nôtre » 

« Non ! Tout n’ira pas bien »

Détails et reportage complet dans notre JT de ce soir, à 18 heures.

2

1


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept