Aller au contenu principal

Crise Covid: le gouvernement walllon débloque 285 millions de plus

Crise Covid: le gouvernement walllon débloque 285 millions de plus

Ce mercredi après-midi, le gouvernement wallon a fait le point sur les mesures de soutien supplémentaires dans le cadre de la Crise du Coronavirus.

Le gouvernement a annoncé 285 millions euros d'aides supplémentaires, notamment pour les PME et les indépendants.

Facture énergétique

L'exécutif régional met également la main à la poche pour soutenir le pouvoir d'achat, avec une attention particulière pour l'énergie. Alors que les coupures de gaz/électricité/eau ont été interdites, une aide sera octroyée aux ménages disposant d'un compteur à budget et qui n'ont pas pu s'acquitter du montant de leur facture prépayée.

Une aide qui prendra la forme d'une déduction sur leur facture de régularisation. Pour les personnes précarisées, l'aide en provenance des CPAS est augmentée. Pour les personnes au chômage temporaire, une réduction forfaitaire de 40 euros sera octroyée.

Un million d'euros sera aussi débloqué pour l'aide alimentaire d'urgence.

Logement

En matière de logement, les CPAS recevront 5 millions d'euros. Pour les personnes qui rencontrent des difficultés à payer leurs loyers, un prêt à taux 0% via la société de crédit social sera établi.

Une résiliation de bail anticipée sera permise aux étudiants en kots qui sont dans l'impossibilité de payer leur loyer. Si vous êtes incapables de démanger durant cette période, le gouvernement wallon autorise le bail a être prolongé.

Maisons de repos: 400 euros par lit

Le gouvernement wallon entend par ailleurs apporter un peu d'oxygène aux institutions d'hébergement et d'accueil, dont les maisons de repos et les centres pour personnes handicapées. Un montant forfaitaire additionnel de 400 euros par lit agréé sera ainsi alloué aux maisons de repos et aux maisons de soins psychiatriques. P

Pour les personnes en situation de handicap ou fragilisées (personnes sans-abris, femmes victimes de violence, personnes rencontrant des problèmes d'assuétudes...), le forfait sera limité à 250 euros par place agréée.

Enfin, l'exécutif s'est engagé à soutenir les services d'aides aux familles et aux aînés, en compensant à 80% les pertes des quotes-parts bénéficiaires (pour les heures perdues en raison du covid) pour autant que les travailleurs pour lesquels des heures sont déclarées ne soient pas en chômage.

L'ensemble de ces mesures aura un coût, on s'en doute. Le dérapage budgétaire wallon dans le sillage de la crise est ainsi estimé à plus de 1,4 milliard d'euros, plombé par une hausse des dépenses (+850 millions) et une baisse des recettes de l'ordre de 600 millions d'euros, selon les chiffres du ministre wallon du Budget, Jean-Luc Crucke (MR).


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept