Aller au contenu principal

Décharge de Monceau: le permis a été refusé

C’est sans doute la fin d’une saga de 30 ans. Le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, vient de refuser la demande de permis unique du Centre d’Enfouissement Technique du Champ de Beaumont, ce qu’on appelle communément la décharge de Monceau. L’exploitant voulait prolonger son autorisation d’exploiter. Le ministre l’a refusé. Les riverains se battaient depuis les années 80. Ils ont l’impression, cette fois, après beaucoup de péripéties et de recours d’avoir enfin gagné.

« C’est la meilleure nouvelle depuis vingt ans »

C’était la fête aujourd’hui pour les riverains de la décharge de Monceau. Après des décennies de combat, ils ont une bonne nouvelle: le ministre wallon de l’Environnement vient de refuser la prolongation du Centre d’Enfouissement Technique. La décharge existe, sous divers noms et statuts, depuis 60 ans et possède une capacité d'enfouissement d'un peu moins de 3 millions de m³ de déchets.Les exploitants avaient demandé une prolongation pour vingt ans. Refusé.

La fin de la décharge? Un recours reste possible

L’ADEM, l’association de défense de l’environnement de Monceau a lutté pour faire fermer ce centre depuis ds décennies. Aujourd’hui, ils ont sorti le champagne. La décharge devrait fermer début décembre.

L’exploitant peut déposer une requête en annulation dans les soixante jours auprès du Conseil d’Etat. Les riverains de l’ADEM resteront donc attentifs. Mais ils reconnaissent que c’est la meilleure nouvelle qu’ils ont eue, ces vingt dernières années.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet | ProduWeb Logo Produweb