Aller au contenu principal

Découverte exceptionnelle de la réserve naturelle de Virelles

Vous connaissez peut-être l’Aquascope de Virelles. Mais saviez-vous qu’il est désormais possible de visiter la réserve naturelle normalement interdite au public? Grâce à certaines balades, vous pouvez pousser la porte de cette réserve unique en Belgique où se situent deux zones : la région calcaire et la région de Fagnes.

Une autre découverte de Virelles

L’Aquascope de Virelles, c’est l’étang, l'observatoire ou encore le jardin de plantes et de Millepertuis. L’ASBL Défi Nature y organise des balades avec une découverte inhabituelle. Après le tour traditionnel, place à la réserve naturelle fermée aux visiteurs. Datant de 1983, elle se dévoile en poussant une simple porte en bois. Directement, vous êtes plongés dans une forêt marécageuse chargée d’histoire.

"Nous sommes sur l’allée des Princes. Nous sommes à l’Ouest de l’Etang. Ce petit chemin était le chemin emprunté par les princes de Chimay pour venir à la chasse aux oiseaux d’eau" explique Anne Sansdrap, chargée des événements à l’Aquascope. Avant d’ajouter : "C’est une forêt très sauvage avec beaucoup d’arbres morts et de champignons. C’est vraiment très important pour la biodiversité. Ce n’est pas une forêt de production. Tout au long de l’année, le paysage change très fort. Si vous venez ici en hiver, c’est complètement inondé. C’est magnifique! Là avec la sécheresse, c’est un autre coup d’oeil."

Une situation exceptionnelle

La richesse de cette réserve réside dans sa situation unique à cheval sur deux zones. En quittant la rive sud de l’étang, on laisse la région calcaire pour rejoindre la région de Fagnes. C’est alors un tout autre paysage qui se dévoile. Des prairies y sont aussi recréées. 

"Cette prairie avait été créée et entretenue par les fermiers du village. Ils venaient y chercher du foin et de la litière. Certaines plantes étaient utilisées pour rempailler les chaises. Les roseaux étaient utilisés pour faire les toits de chaume. Beaucoup de ses milieux ont été abandonnés avec la modernisation de l’agriculture" confie Anne Sansdrap. 

La forêt a alors repris place effaçant toutes traces de certaines prairies. Des travaux ont été nécessaires pour les rouvrir. Ces milieux permettent aux plantes comme l'orchidée de se développer ainsi qu’aux insectes et aux oiseaux. 

D’autres balades insolites à venir

L’Aquascope et la réserve réunis font 134 hectares. Un site grandiose qui peut se découvrir de nombreuses manières différentes. "Il y aura du snorkeling dans l’étang. Il y a des affûts qui passent plutôt le soir qui permettent d’observer les animaux comme le castor, le raton laveur, le sanglier et des cervidés. Il y a beaucoup de choses à voir à des moments différents de la journée" détaille Carine De Myttenaere, Guide Défi Nature ABSL. 

L’activité snorkeling sera organisée le samedi 24 août et le prochain affût a lieu le samedi 31 août. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de Défi Nature.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept