Aller au contenu principal

Des logements à vendre pour des familles moins favorisées grâce à Relogeas et Quelque Chose à Faire

Le Community Land Trust, c’est un projet qui permet de construire et de vendre des logements à des familles à moindre revenus. Elles payent alors moins puisqu’elles ne payent que les briques et pas le terrain qui reste propriété d’une fondation publique-privée. Et la première réalisation carolo de ce projet national vient de sortir de terre après dix ans de gestation. Deux maison trois chambres. à la rue des Piges à Monceau, grâce à Relogeas et Quelque Chose à Faire, deux entreprises d’économie sociale du zoning de Monceau-Fontaines.

 

Un projet de longue haleine

Les deux maisons sont presque terminées. Des constructions qui s’inscrivent dans le principe du CLT, le Community Land Trust qui permet de construire des logements vendus moins cher à des familles précisées. Un projet de longue haleine porté par Quelque Chose à Faire et Relogeas..

« On l’a commencé en 2010, se souvient Estelle Richir, le coordinatrice de l’APL Relogeas. Avec un projet au départ d’auto-construction, c’est à Dre que les familles construisaient elles-même leur futur logement avec un accompagnement technique, social et administratif. Ces familles ont du abandonner pour différentes raisons. La construction a donc été reprise par Quelque Chose à Faire. »

 

Deux maisons quasiment passives

Ce sont donc les stagiaires de l’Entreprise de Formation par le Travail Quelque chose à faire qui se sont chargés de la construction.

« Ce sont deux maisons en paille, explique Jacques Hocquet, le directeur de l’EFT Quelque Chose à Faire. On a les financements pour pouvoir terminer ces logements en clé sur porte. Ils devraient être terminés cette année. C’est de la construction durable avec tout ce qui permet de faire du transfert d’énergie et d’hygrométrie. »

 

Community Land Trust: des remboursements de prêt moins élevés pour les familles en difficulté

Et le principe de la CLT permet aux familles moins favorisées, mais qui ont accès à un crédit hypothécaire, d’acheter leur logement.

« L’idée du Community Land Trust, précise la coordinatrice de Relogeas, c’est de scinder le foncier (le prix du terrain) et celui du bâti (la maison) dans le principe de diminuer le coût de l’achat puisqu’ils n’acquièrent que les briques, et le terrain reste propriété d’une fondation public-privé. »

 

Ensuite, on construira 4 appartements

Les deux maisons seront terminées fin d’année. La deuxième phase du projet pourra alors commencer. Le permis de bâtir a été accordé pour quatre appartements deux chambres, toujours efficaces en énergie.

Au final, les propriétaires payeront un remboursement de prêt hypothécaire qui sera équivalent au loyer moyen de la région. Ca tourne autour des 540 euros pour des maisons trois chambres. Et pour les appartements, ça devrait même être un peu moins puisqu’ils n’ont que deux chambres.

 

Des logements avec accompagnement

Et Relogeas assurera aussi un accompagnement des nouveaux propriétaires. Pour les aider dans les obligations en tant que propriétaire, mais aussi pour la gestion des biens communs comme le jardin, par exemple.

La vente des maisons devrait être lancée début 2021. Et la construction des appartements devrait débuter dans la foulée.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept