Aller au contenu principal

Des repas gratuits dans les écoles wallonnes. C’est déjà un projet-pilote qui tourne à Charleroi

Du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une des décisions qui marquent les esprits, c’est celle de la gratuité annoncée des repas scolaires. A Charleroi, on avait déjà pris un peu d’avance, puisqu’un projet-pilote est en cours. Les cantines scolaires sont gratuites dans trois écoles communales pour les maternelles.

Jusqu’ici, déjà 30 000 repas gratuits dans 3 écoles de maternelle

Peu avant midi, à l’école des Mimosas de Gosselies, comme dans beaucoup d’écoles, on prépare le dîner. Soupe au cerfeuil, vol-au-vent frites et une petite crème en dessert. La différence, c’est que le repas est gratuit. Offert par la Ville aux maternelles dans le cadre d’un projet-pilote de la Ville dans trois écoles communales carolos. Le Gouvernement Wallon en devenir veut rendre gratuits les repas scolaires. Charleroi a déjà un peu d’avance. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre de l’égalité des chances.

« Ca représente déjà 30 000 repas qui sont financés par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les élèves de maternelle, explique Julie Patte, l’échevin PS de l’enseignement de Charleroi. (…)  Les chiffres à Charleroi sont éloquents. Dans nos écoles en discrimination positive, on avait un taux de fréquentation des cantines scolaires qui était beaucoup plus bas qu’autre part.Cinq à dix fois moins d’élèves. Et en un an, on est passé d’un taux de fréquentions entre 0 et 10% des élèves qui fréquentaient les cantines scolaires. Aujourd’hui, grâce à la gratuité, on est passé à 75% »

On va étendre à toute la Wallonie

Mais il faudra désormais étendre la gratuité à toutes les écoles. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un budget de 30 millions d’euros en cinq ans est prévu par la Fédération qui payera les repas. La Ville se charge, elle, de payer les en cadrantes repas et le matériel de cuisine.

La volonté, c’est de passer au circuit court

Jusqu’ici, c’est un grand groupe alimentaire qui fournit les repas. Mais la volonté, c’est d’aller vers du plus sain et du circuit court. La volonté de la Ville de Charleroi est de créer une grande cantine scolaire pour toutes ses écoles. Avec du personnel maison et des produits de circuit court venant de la ceinture alimentaire de Charleroi. Pour faire connaître aux enfants, les produits d’ici et de qualité. Et étendre, à Charleroi, la gratuité et les repas sains aussi au primaire. Mais ça, ce sera, pour le deuxième service.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept