Aller au contenu principal

Thuin/Lobbes: les travaux vont pont train. Des images exceptionnelles!

Depuis ce week-end, les travaux vont bon train du côté de Thuin et de Lobbes. Des chantiers orchestrés par Infrabel qui concernent deux ponts surplombant la Sambre dans la cité aux Remparts et un pont routier à Lobbes. C’est une première pour le gestionnaire du réseau: toute la circulation ferroviaire entre Charleroi et Erquelinnes est interrompue jusqu’au 3 juillet. Des navettes de bus ont été mises en place pour les voyageurs.

Deux nouveaux ponts pour 6 millions... 

Après un usinage d’un an et la préparation du chantier depuis mars dernier, les grandes manoeuvres ont commencé vendredi à Thuin. Deux ponts surplombant la Sambre vont y être remplacés. Ils étaient vétustes et leurs structures souffraient de pathologies potentiellement dangereuses… Coût de l’investissement: 6 millions d’euros.

Toutes les 8h, des équipes d’une cinquantaine de travailleurs se relaient afin que les travaux ne subissent aucun arrêt et se terminent dans les temps. 10 jours, pas un de plus, ont été prévus pour ces liftings d’envergure. Chaque pont pèse la bagatelle de 280 tonnes et seront posés ce mardi matin grâce à des grues à contrepoids spéciales.

On compte exactement 15 ponts ferroviaires entre Charleroi et Erquelinnes-Jeumont. 9 ont déjà été remplacés depuis une vingtaine d’années. Lorsque ceux de Thuin seront terminés, il n’en restera plus que 3 à renouveler. Un seul pouvant rester en l’état. 

A Lobbes aussi...

Profitant de cette interruption de la circulation ferroviaire sur la ligne 130A, du côté de Lobbes, la destruction du pont routier a débuté vendredi soir. Ici encore, ne fut-ce que pour le passage des camions dans la désormais ancienne arcade, ce chantier tombait plutôt bien. Les trains circulant habituellement sur cette ligne sont remplacés par des bus, mis à disposition par la SNCB. A noter que les horaires des bus ne sont pas identiques à ceux du train. Les arrêts de bus quant à eux correspondront aux gares de la ligne.

3 chantiers en 10 jours: une première pour Infrabel

Cette revitalisation prévoit aussi l’assainissement des voies. En tout, ces opérations ne prendront que 10 jours. Mais la circulation ferroviaire est entièrement stoppée dans les deux sens entre Charleroi et Erquelinnes. Ce défi technique est une première pour Infrabel. Un chantier identique aurait pris  3 ans environ si une voie avait été maintenue le temps des travaux. Bien sûr, les nuisances sont inévitables pour les riverains qui devront subir les chantiers 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 mais le 3 juillet prochain, alors que la circulation ferroviaire reprendra, ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour eux comme pour les usagers. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept