Aller au contenu principal

Discours traditionnels à la FGTB pour le 1er mai

Ce matin, c'est devant un public nombreux que la FGTB Charleroi-Sud Hainaut a prononcé ses discours traditionnels du 1er mai. Syndicalistes, politiciens de gauche ou encore militants ont pu cette année, à l'invitation du syndicat carolo, entendre Laura Bauwens, la responsable de Youth For Climate, qui comme son nom l'indique, est un mouvement mené par des jeunes qui se battent pour le climat.

Un fête ponctuée de discours contre le gouvernement actuel

Le 1er mai, un jour de rassemblement habituel pour la FGTB Charleroi Sud-Hainaut. Une fête jalonnée de discours syndicalistes importants, à 25 jours des prochaines élections.

Le ton était d’emblée donné dans les différentes prises de paroles. Michel Meyer, le président fédéral de la CGSP ne mâchait pas ses mots, une allocution, qu’approuvait Antonio Cocciolo, le président de la FGTB Charleroi Sud Hainaut.

"Tous les ministres du gouvernement actuel doivent être recalés", s'exprimait Michel Meyer, le président fédéral de la CGSP.

La parole aux jeunes militants pour le climat

Mais les discours ne se limitaient pas seulement aux syndicats. Luna Bauwens, jeune militante pour le climat, a clamé haut et fort, que le mouvement des ados n’était pas mort.

"Les syndicats nous ont toujours soutenus dans nos mouvements. Je remercie d'ailleurs chaleureusement le FGTB Charleroi-Sud Hainaut pour son invitation"

La fête à la Maison des 8 Heures

Et c’est rose et muguet à la main, que la fête du 1er mai s’est ensuite poursuivie à la maison des 8 heures, puisqu’il ne faut pas l’oublier, cette journée reste avant tout un moment 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept