Aller au contenu principal

Doudou it yourself!

La Nuit des Bibliothèques, c’est une opération qui en est à sa huitième édition en Brabant Wallon. Et cette année, elle s’étend pour la première fois aux Provinces de Hainaut et Namur. Son but est de donner le goût de la lecture aux enfants. A la bibiliothèque de Fontaine-l’’Evêque, aujourd’hui, dans ce cadre se tait un atelier de fabrication de doudous pour les plus jeunes. Pour inciter à la lecture avant le dodo.

Construire un doudou pour construire son imagination

Un doudou, un livre et au lit. C’est toute la philosophie de l’atelier Doudou it yourself de ce mercredi après-midi à la bibliothèque de Fontaine.

« L’idée, c’est de réaliser son doudou soi-même, explique Stéphanie Binard qui anime l’atelier, donc de ramener un copain à son doudou ou d’en créer un selon ses rêves. Donc on a imaginé de reprendre des vieilles chaussettes solitaires et de leur redonner vie grâce à des objets de recup. Je pense qu’un doudou et une histoire, ça peut donner envie de s’endormir, ça peut donner envie de rentrer dans ses rêves, revivre sa journée et développer son imagination. »

Le but, (re)donner le goût de la lecture aux enfants

Une activité qui s’inscrit dans la nuit des bibliothèques dont le but est de donner le goût de la lecture aux plus petits, et d’inscrire les livres dans les rituels du coucher.

« Les parents peuvent partager avec leur enfant un petit moment hors du temps qui est fort important pour le développement des enfants, complète Corine Mathieu, la bibliothécaire coordinatrice de Fontaine, puisque les livres sont très importants pour le développement de l’enfant. Et il y a aussi le lien affectif avec le doudou. C a peut aider ls enfants à passer une très bonne nuit. »

Et doudou écoutera aussi les histoires

Et les enfants ont vraiment accroché à l’activité. Chacune repartira avec son doudou auquel certains raconteront même des histoires. Comme nous le disait une petite fille:

« Avoir deux doudous, c’est bien. Je vais mieux dormir mieux. Il y aura un doudou pour me faire un câlin et un pour lui dire tous mes tracas. Et avec mon doudou, j’écoute les histoires. »

Et les enfants auront donc, après cet atelier, un nouveau compagnon avec qui partager leurs histoires. Vivement un livre avant le dodo, avec le doudou.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept