Aller au contenu principal

Elargir les heures d'ouverture des supermarchés : une cata selon le secteur

Dans le secteur de la grande distribution, un arrêté ministériel du 23 mars (adopté dans le cadre de la lutte contre le coronavirus) fixe les heures d’ouverture de 7h à 22h maximum. Cette mesure a suscité de l'inquiétude et des tensions au sein des travailleurs. Les syndicats soulignent les gros efforts qui sont déjà réalisés actuellement par le personnel des magasins. La Première Ministre Sophie Wilmes a tempéré ce matin, via son compte Twitter.

Cet arrêté ministériel qui autorise les commerces à ouvrir de 7 heures à 22 heures provoque colère et inquiétude au sein des travailleurs du secteur. Et les syndicats ne sont pas tendres également. Pour eux, cette mesure (prise sans suffisamment de concertation) est catastrophique.

Car c’est écrit noir sur blanc dans l’Arrêté ministériel sur les mesures d’urgences pour limiter la propagation du Covid-19. Le paragraphe 3 indique que "Les magasins d’alimentation ne peuvent être ouverts que de 7.00 à 22.00 heures."

Rien n'est encore figé

De son côté, la Première Ministre Sophie Wilmes a tempéré ce matin, via un message sur Twitter :

1

Mais les syndicats craignent un « effet d’aubaine », pour élargir le temps de travail dans la grande distribution après la crise.

On l’a compris, le secteur de la grande distribution est à cran… et sera très attentif aux clarifications annoncés fin de semaine, par le gouvernement.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept