Aller au contenu principal

Elections 2019: la fête au QG du PTB le soir des élections

Pour notre région, l’un des deux grands gagnants de ces élections, c’était indubitablement le PTB. Le parti avait décidé d’inviter ses militants, ses candidats et ses sympathisants aux Ecuries de Charleroi Danses. Et dès le début de la soirée, même avec des résultats très parcellaires, tout le monde était convaincu de la victoire. Ambiance de cette soirée électorale festive pour le PTB.

Toute confiance en la victoire 

Les Ecuries de Charleroi Danses transformées en une véritable fête populaire. Le PTB y avait installé son QG rejoint dès tôt dans la soirée par des candidats et de nombreux militants. Mais aussi des sympathisants venus assister à une victoire dont, ici, personne, ne doute.

« Je ne suis pas une sympathisante de la première heure, nous explique une dame. Je vote pour eux. Je ne suis pas une militante, mais vu ce qui se passe… J’ai beaucoup regardées gilets jaunes en France, et je me suis beaucoup intéressée à la politique européenne. Et franchement, ça fait mal… »

« Comme tous les membres, on est là pour célébrer l’avènement de l’augmentation des sorts du PTB, ajoute un militant. C’était normal pour chacun d’entre nous d’être ici. (…) Donc on espère que maintenant, la vague rouge va continuer à prendre dans tout le pays. Donc c’est vraiment motivant. »

Pour les candidats, c’est la célébration d’un travail de terrain

Et les candidats sont aussi aux taquets, comme Pauline Boninsegna:

« C’est une soirée assez spéciale. On passe de surprise en surprise. (…) C’était très important pour moi d’être là aujourd’hui. D’autant qu’on a été sur le terrain dans les derniers mois. C’était difficile, on a repoussé un peu les obligations familiales et personnelles. Et ici, ce soir, c’est l’occasion la victoire, et le résultat de tout ce travail, ces dernières semaines. »

De bons résultats et des promesses de négociations

Et quand Germain Mugemangango arrive avec les derniers chiffres, les quelques inquiétudes s’effacent pour laisser place à la célébration. Et les bons résultats du PTB leur ouvrent donc des portes. Et des négociations.

« On veut pouvoir discuter avec certains partis, nous a-t’il déclaré hier soir. Le MR et le cdH, pour nous, c’est clair: ce que ces partis ont fait en cinq ans, c’est une entreprise de destruction systématique des travailleurs, des indépendants et de leurs familles. Pour nous, c’est hors de question de discuter avec eux. Par contre, il y a des Artis comme le PS et Ecolo avec lesquels on veut justement avoir une discussion claire. (…) Pas tout notre programme. Mais on veut pouvoir discuter de points politiques qui nous permettent de faire une rupture avec la politique du passé. »

 

Mais ça, ce sera pour l’après-élections. Hier soir, au QG du PTB, l’ambiance était simplement à la fête.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept