Aller au contenu principal

Portrait de la plus jeune députée wallonne : Rachel Sobry de Momignies

Parmi les nouveaux entrants dans l’arène politique, il y a la libérale de Momignies Rachel Sobry. A 26 ans, elle a d’abord convaincu les électeurs lors des élections communales et provinciales en 2018. Et dimanche dernier, elle a décroché un des deux sièges du MR à la Région et devient ainsi la plus jeune députée wallonne. Rachel Sobry compte y servir de relais pour défendre notamment les problématiques rurales. Portrait avec Christophe Baneton et Geoffrey Romani qui l’ont rencontré au cabinet de Denis Ducarme à Bruxelles, où elle travaille depuis deux ans.

Nouvelle entrante dans l'arène politique

Rachel Sobry a réussi à convaincre les électeurs en quelques mois. D’abord lors du scrutin de 2018, en devenant échevine et conseillère provinciale. Et dimanche dernier en décrochant un siège de députée au parlement wallon. 

Née à Chimay, elle habite à Momignies depuis plus de 15 ans. Dynamique et déterminée, son attrait pour la politique n’est pas nouveau.

Au parlement Wallon, Rachel Sobry compte notamment défendre la mobilité, les soins de santé et  la couverture numérique des zones rurales comme la sienne, mais aussi l’enseignement et la formation.

Elle est impatiente de rejoindre les bancs du Parlement wallon en tandem avec Nicolas tzanetatos, qui a décroché le deuxième siège du MR à la Région.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept