Aller au contenu principal

Virginie Gonzales et Adrien Dolimont non élus. C’est la dévolution

Suite aux résultats des élections, il y a eu, comme toujours, des déçus. Et parmi ceux qui n'ont pas été élus, certains n'ont pas obtenu le siège à cause de l'effet dévolutif de la case de tête. En clair, les votes en case de tête vont dans un pot commun qui est redistribué d'abord au premier de liste, puis au deuxième, et ainsi de suite pour leur permettre d'arriver à un score électif. Jusqu'au moment où le pot est vide. Certains candidats auraient pu être élus si ce système n'existait pas. Et d'ailleurs, une proposition pour supprimer cet effet avait été faîte. Mais elle avait été refusés par le PS. Nous avons été à la rencontre de deux candidats restés sur le carreau suite à cet effet dévolutif de la case de tête.

La dévolution: un hold-up?

Depuis quelques jours on n’entend plus que lui, Georges Louis Bouchez n’en démord pas. Sans la dévolution des voix en case de tête, il montait au fédéral à la place de Caroline Taquin. Adrien Dolimont d’Ham-sur-Heure-Nalinnes est dans le même cas. Il a fait le deuxième meilleur score personnel de sa liste à Charleroi, mais n’est pas élu. Y a-t’il eu hold-up, comme le prétend Georges Louis Bouchez?

« Hold-up est peut-être un terme un peu fort, tempère Adrien Dolimont. On aurait préféré que le choix de l’électeur soit mieux respecté. Mais en tant que candidat, on connaît les règles. »

On redistribue les voix des cases de tête

Alors, comment cela est-il possible? Vous le savez, dans l’isoloir, vous aviez le choix entre un vote en case de tête ou un vote nominatif. Si on. Reprend les résultats des trois premiers sur la liste MR de Charleroi: Adrien Dolimont fait un meilleur score personnel que Rachel Sobry. Mais il reste les votes en case de tête. Ils sont redistribués par ordre d’apparition sur la liste. Et c’est ainsi que Rachel Sobry décroche son siège Namur avec plus de 8 000 voix.

Alors, faut-il supprimer l’effet dévolutif de al case de tête?

« On a fait des proposition pour supprimer cet effet dévolutif, poursuit Adrien Dolimont. Mais d’autres partis, comme le parti socialiste a refusé de la faire. 

Et justement, au Parti socialiste, Virginie Gonzales, d’Anderlues devra céder sa place. Elle a fait un meilleur score que Latifa Gahouchi, deuxième sur la liste.

« Quelque part, c’est vrai que c’est anti-démocratique, réagit l'Anderlusienne. Ce ne sont pas les candidats pour qui on a voté qui siègent au Parlement. Si le PS a refusé de supprimer cet effet dévolutif de la case de tête, c’est parce que dans l »pot », il n’y avait pas uniquement la suppression de l’effet dévolutif, mais il y avait aussi l’apparentement, etC. (…) On l’a déjà supprimée au niveau communal. Et je suppose que ça arrivera prochainement. »

Sans dévolution, certains parlent de primes aux têtes connues et de frein aux étoiles montantes. Une théorie qui ne se vérifie pas forcément dans les fait. Le prochain gouvernement wallon devrait d’ailleurs se pencher sur la question.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept