Aller au contenu principal

Farciennes: 530.000 € pour l’écoquartier 

Ancienne citée industrielle, Farciennes se doit de se mobiliser sur tous les fronts pour relever les nombreux défis qui se présentent à elle. La création de logements moyens est l’un d’entre eux. 
En raison de l’activité du charbonnage et de la centrale électrique, Farciennes a essentiellement été dotée de petits logements pour y loger les ouvriers durant le 20e siècle. Un chiffre qui en dit long : jusqu’en 2007, 30% du parc immobilier farciennois étaient composés de logements sociaux, soit plus du triple de la moyenne wallonne !

Le périmètre de rénovation urbaine farciennois, validé par le Gouvernement wallon en décembre 2014 et qui a pour objectif de booster qualitativement l’environnement urbain de Farciennes, fait également la part belle à la création de logements. En effet, la fiche 4 de celui-ci poursuit l’objectif de construire un écoquartier dans le quartier de l’Isle. 
C’est dans ce cadre que le Gouvernement wallon vient d’allouer un subside de 530.000 € afin d’acquérir plusieurs parcelles nécessaires à sa réalisation. 


La particularité de l’écoquartier est qu’il s’agit d’un projet public/privé mené conjointement par la commune et la société de logements publics Sambre & Biesme qui a reçu des subsides de la SWL pour ce faire. A terme, ce nouveau quartier sera constitué entre 120 et 150 logements divisés en part équitable entre Sambre et Biesme et un partenaire privé qui sera choisi via une procédure de marché public.

Ce vendredi 28 décembre, sera mis à profit pour lancer la procédure de marché conjoint pour désigner un maitre d’oeuvre qui devra assister la commune et Sambre & Biesme dans la concrétisation du projet. 

« On peut tabler sur l’année 2020 pour voir les premiers actes visibles » confie Hugues Bayet, le Bourgmestre. « Avec l’obtention de ce subside, une nouvelle étape est franchie. C’est un travail de l’ombre de longue haleine mené conjointement avec Igretec, la SWL et la commune. A terme, ce projet, idéalement situé entre la Grand’Place et la Sambre, devrait avoisiner 20 millions € d’investissement dont 3/4 à charge du privé. »


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept