Aller au contenu principal

Gerpinnes : Un plan de relance pour le commerce local (vidéo)

La situation de crise que nous connaissons actuellement a engendré des conséquences économiques et sociales lourdes pour les commerçants locaux. 
 
En ce jour de conseil communal, le groupe d’opposition à Gerpinnes, Horizons a lancé une proposition de relance à l’instar de plusieurs communes de Wallonie (Charleroi, Châtelet, Court-Saint-Étienne, Blegny, Verviers…)

« Il s’agit d’une épargne solidaire et citoyenne où on invite les Gerpinnois et Gerpinnoises à soutenir les commerces locaux. Ils peuvent les soutenir de 50 à 5000 euros via une épargne qui va constituer une somme totale allant jusqu’à 500 000 € (c’est le maximum légal pour ce genre d’épargnes). Nous allons avec cet argent donner un chèque commerce de 20 € à l’ensemble des Gerpinnois qui sera utilisable dans les commerces qui adhèrent au projet. Et avec le reste de l’épargne nous allons la rétribuer à ceux qui auront souscrit au prorata de ce qu’ils auront mis dans le projet. » Explique Nicolas Glogowski, conseiller communal Horizons à Gerpinnes.

En outre, chaque souscripteur se voit rembourser 3 % / an de la somme investie via le budget communal, soit une somme maximum de [500 000 euros x 3 % = 15 000 euros], et ce, sur une durée à déterminer. 

Quels sont les intérêts de ce plan ? 

  • Pour le commerçant, l’assurance que le montant récolté sera investi dans le commerce local.  
  • Pour l’épargnant, c’est la possibilité d’aider concrètement à garder un commerce local fort tout en ne devant pas faire un don. La certitude de se voir rembourser sa souscription via une garantie sûre. 
  • Pour la commune, c’est la possibilité d’agir concrètement en faveur du commerce local sans devoir injecter un montant important cette année-ci et sans devoir recourir à l’emprunt coutant des intérêts. C’est aussi la possibilité de soutenir un projet citoyen et social, car nous renforçons le pouvoir d’achat des Gerpinnois ainsi que la cohésion sociale.  

Un véritable projet qui parait être Win-Win. Il sera proposé ce soir au conseil communal. Pour l’instant les commerçants n’ont pas encore été concertés. 

« On arrive avec une proposition lors du conseil communal. On souhaiterait qu’elle soit à l’ordre du jour du prochain conseil, mais il faut que ce soit rapide ! Les commerçants n’ont pas besoin de ça dans 6 mois, c’est maintenant qu’il y a une demande. C’est maintenant qu’il faut montrer qu’on est là ! » précise Marcelin Marchal, conseiller communal. 


 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept