Aller au contenu principal

Gerpinnes: Vincent Debruyne démissionne du conseil communal

Le prochain conseil communal de Gerpinnes prévu à la fin du mois entérinera la démission d’un conseiller de l’opposition: Vincent Debruyne. La tête de proue d’Ecolo au sein du groupe « Horizons » va en effet quitter l’entité des Rolendiens pour s’installer à Montignies-le-Tilleul. Il sera remplacé par la MR Françoise Hocq au sein du conseil communal. Il quitte donc la politique communale mais restera néanmoins actif au sein de son parti.

La vie d’un quadragénaire peut encore réserver de belles surprises et l’amener à emprunter d’autres chemins que ceux qui semblaient se présenter à lui. Non sans un certain pincement au coeur, Vincent Debruyne quittera donc ses fonctions de conseiller, un mandat qu’il qualifie de riche et passionnant parce que proche du citoyen.

«Les législatures que j’ai vécues à Gerpinnes ont été particulièrement chargées. Il y a eu les détournements de la receveuse communale, les affaires au CPAS mais quelques victoires aussi avec le plan énergie-climat que j’avais pu mettre sur la table du conseil communal. Je nourris un petit regret: celui de ne pas avoir amené Ecolo dans la majorité parce que, plus encore aujourd’hui avec la crise sanitaire que nous connaissons, ça va de soi qu’il faut effectivement transformer la manière dont on vit et mener des politiques publiques qui vont dans le sens de la transition. Cependant, la relève est là avec Anne-Sophie Lizin, Pierre Scieur et Nicolas Glogowski pour ne citer que les mandataires que nous avons encore. Je sais de toute façon que ce n’est pas une fin politique pour moi puisque je reste dans le staff du parti, en relai aux côtés de notre député régional Christophe Clersy. Je sais qu’il restera attentif à notre belle commune de Gerpinnes. »

Prendre du temps pour soi…

Vincent Debruyne retrouvera-t-il le chemin des conseils communaux dans sa nouvelle d’adoption? C’est une question qu’il avoue ne s’être pas encore posée. Simplement parce que le futur Montagnard souhaite profiter du choix qu’il a fait…

« J’ai envie de laisser un peu de place à ma vie privée avec le bonheur d’avoir une compagne et des enfants. Je verrai bien! Je pense que je suis d’une nature suffisamment conviviale, je m’intègre assez vite et je sais déjà qu’il y aura un accueil chaleureux qui me sera réservé. Maintenant, je ne suis pas à la course au mandats… Je verrai bien! »

Dans son bureau, la représentation d’un tambour-major rappelle que le futur ex-conseiller gerpinnois est un Rolendien pur jus. C’est bien avant d’avoir chopé le virus de la politique qu’il a commencé à marcher à la Sainte-Rolende puisqu’il n’avait que 5 ans lorsqu’il a gagné les rangs. Officier au sein de la compagnie de Gerpinnes-Centre, c’est une passion qui n’est pas prête de s’éteindre chez le souriant mandataire qui tient en guise de conclusion à rassurer ses amis marcheurs à ce sujet…    


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept